Le journal

Toute l'actualité de Direct Estimations et du métier de l'expertise

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Qu’est-ce que le surréalisme?

Le surréalisme va succéder au dadaïste en intégrant de nombreux poètes et peintres, il va perdurer jusqu’en en 1966, date de décès d’André Breton. Ce mouvement dénonce la société corrompue dans les traces de dada en reprenant l’illogique.

Ce terme rend hommage à Guillaume Apollinaire, il reprend le sous-titre “Drame surréaliste” de la pièce “les Mamelles de Tirésias”. André Breton va être à la tête des artistes et l’auteur du “Manifeste Surréaliste” de 1924 et “le surréalisme et la peinture” de 1928, la théorisation est très important. L’écriture automatique va être mise en avant, elle permet de s’émanciper de ce qui a été fait jusque là. Ce mouvement offre un “moyen de libération totale de l’esprit”, le jeu du cadavre exquis est une bonne illustration des idées diffusées, lorsqu’on déploie un papier ou chacun a inscrit un mot, une phrase improbable apparaît.

Les artistes doivent être entièrement dévoués à ce mouvement, aux risques d’en être exclu comme Salvador Dali en 1934. Les exclus vont riposter en publiant le pamphlet le “Cadavre” contre André Breton. Ce mouvement international est hétérogène avec de nombreux dissidents.

 

Les principes du surréalisme

Les artistes vont surtout prendre appuie sur la théorie de l’inconscient élaborée par Freud, qui leur permet d’explorer leur monde intérieure et l’intime. Ses travaux interprètent les rêves, il démontre que dans la vie psychique, il existe une barrière entre la conscience et l’inconscient. Dali va inventer son propre concept avec la paranoïa-critique qui repose sur les hallucinations et les obsessions. La beauté est là où on ne s’y attend pas et le rôle suprématiste de l’artiste est remis en question.

Ils s’inspirent également d’artistes visionnaires en leur temps comme Jérôme Bosch ou Giuseppe Arcimboldo.

Les sources d’inspiration sont le rêve et l’imaginaire, il faut les combiner à partir du réel. Les objets vont être métamorphosés en corps par les artistes, les éléments anatomiques vont être modulés. Les titres et les œuvres ne sont pas rationnelles, les œuvres de Magritte montrent bien le décalage avec l’utilisation d’objets du quotidien totalement décontextualisées. Pour libéraliser au maximum la créativité, les artistes vont utiliser l’hypnose ou le spiritisme.

 

Les artistes surréalistes

Le surréalisme va d’abord toucher la littérature en faisant des références picturales à De Chirico et Picasso. Ernst va être le premier peintre intégré au groupe, il s’était déjà illustré dans le groupe dadaïste de Cologne avant de revenir à la peinture à l’huile. Il va faire évoluer sa technique de collage en reprenant des images scientifiques et des journaux du XIXème siècle. Il va inventer le frottage et le grattage.

Les peintres marquants du surréalisme sont Salvador Dali, Joan Mirò, René Magritte et Frida Kalho. Chacun cherche son propre langage mais toujours dans le but d’une recherche de son for intérieur.

Le surréalisme a en quelque sorte réussi sa révolution, en changeant la perception des œuvres si bien qu’à nos yeux , elles ne sont plus choquantes. Même s’il est passé dans le langage courant, il n’en demeure pas moins synonyme de décalage.

L’expert Direct Estimation en peinture du XXème Siècle est à votre disposition pour une estimation gratuite en 48H.

Partager l'article sur :

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.