Estimation Luminaires

Faites estimer vos luminaires

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Estimation Luminaires

La question de la lumière réside depuis la nuit des temps, toutes les civilisations ont cherché à s’éclairer du mieux possible. Les luminaires ont dans un premier servi à s’éclairer sans forcément avoir un aspect décoratif. L’un des moyens les plus anciens était la lampe à l’huile, ce système va évoluer à travers le temps et les pays. Ce système permettait de voir dans la nuit tout en se déplaçant. Elle va connaître un progrès notable au XVIIIème siècle avec l’invention du réservoir latéral. L’avènement de la lampe à pétrole aura lieu à la XIXème siècle. Ces sortes de luminaires ne sont plus utilisés au profit de la torche électrique et sont principalement appréciés par une petite partie de collectionneurs.

La bougie va apparaître au Moyen Âge permettant la naissance des premiers bougeoirs. Ainsi le luminaire va pouvoir prendre diverses formes, il peut se fixer au mur avec les appliques ou au contraire reposer sur un socle avec les candélabres ou de torchères. Le luminaire peut être en différentes matières comme le métal, la céramique, en bois ou en cristal. Les luminaires peuvent également prendre la forme de suspension comme les lustres, certains vont être élaborés afin que la lumière se diffuse du mieux possible.

Avec les avancés scientifiques et techniques, les luminaires se sont améliorés quant à leur efficacité. Aux XVIIIème siècle, les luminaires se développent de plus en plus et font parfois partie d’ensembles mobiliers. Certains flambeaux vont être remarquablement réalisés, il est possible de voir celui en argent de Meissonnier visible aux musées des Arts Décoratifs de Paris.

Faites estimer vos luminaires par nos experts gratuitement et sous 48h.

Estimation 100% gratuite

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.