Estimation d’Estampes & Gravures

Faites estimer une estampe ou une gravure

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Eau-Forte

L’eau-forte est un procédé de gravure à taille douce, elle s’effectue sur le métal par l’intermédiaire d’un acide. Le terme d’eau-forte est issu de l’acide utilisé dans ce processus.  La plaque est recouverte des deux côtés d’une fine couche de vernis. L’artiste utilise une pointe dure pour entailler le vernis selon le tracé du dessin (celle-ci a connu une évolution grâce à Jacques Callot). Ce sont ces parties dénudées qui sont attaquées par l’acide lorsque le graveur plonge la plaque dans un bain. Cette technique est relativement facile à mettre en œuvre et permet une variété infinie d’effets. L’eau-forte peut parfois faire penser à un dessin.

Cette technique va être employée dès le Moyen Age par les orfèvres à Damas. Les armuriers utilisaient aussi ce procédé pour graver les lames et les armures. De grands graveurs vont s’illustrer comme Urs Graf ou Dürer. La gravure à l’eau-forte va être reconnue comme un art par l’académie royale de peinture et de sculpture, Abraham Bosse sera le premier professeur à dispenser cette matière. Rembrandt va adopter la gravure à l’eau-forte en l’exploitant le plus possible. Au XVIIIème siècle l’italien Piranèse va reproduire des paysages italiens inspirés de la réalité. En France, les peintres Watteau, Boucher et Saint-Aubin vont aussi exploiter ce procédé.

Les artistes du XIXème siècle et XXème vont réaliser un certain nombre d’eau forte comme Degas, Pissarro, Matisse, Picasso, Soulage.

D’autres procédés vont dériver de l’eau-forte comme l’aquatinte ou la gravure au lavis.

Faites estimer gratuitement et sous 48h vos eaux fortes par les experts Direct-Estimations

Estimation 100% gratuite

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.