Le journal

Toute l'actualité de Direct Estimations et du métier de l'expertise

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Coup de maître pour Banksy

Quand Banksy fait son show

Banksy repousse une nouvelle fois ses limites, suite à l’adjudication d’une de ses œuvres originales, “Girl with Balloon”, chez Sotheby’s à Londres le vendredi 8 octobre 2018, celle-ci s’est en partie autodétruite devant le public. Ce lot avait tout de même été adjugé 1,2 millions d’euros pour une estimation réalisée entre 230 000 et 341 000€. Fière de son action, il publie aussitôt une photo de la vente avec comme commentaire “adjugé, vendu” sur ses réseaux sociaux. L’oeuvre peut-elle être considérée comme détruite, nouvelle ou achevée ?

Une autodestruction préméditée

Laissant planer le doute, celui-ci explique son action dans une vidéo publiée sur Instagram. Lors de ce poste, il indique qu’il avait fabriqué un cadre spécial quelques années plus tôt, mais cette histoire est-elle réelle ou inventée afin d’alimenter le mythe. Tout le mystère plane également, sur le fait de savoir qui a déclenché le mécanisme. Ce coup d’éclat, se voulant un acte de militant se révèle plutôt bénéfique puisque certains spécialistes estiment que l’œuvre a au contraire pris plus de valeurs, au plus grand bonheur de son acquéreur. Cette action peut donc paraître paradoxale, mais n’est-ce pas le trait qui définit le mieux l’artiste gardant une part intrigante autour de sa personne. Il est légitime de se demander si cette performance est vraiment un acte de “rébellion” ou un buzz médiatique.

De plus, certaines questions restent sans réponse par rapport à la maison de ventes qui dit ne pas avoir eu connaissance du mécanisme caché alors que l’œuvre a été expertisée.

Cette intervention va créer de nouvelles incertitudes sur le marché de l’art. Dorénavant, les commissaires priseurs vont devoir redoubler de vigilance par rapport aux futurs œuvres passant en ventes.

Banksy, un génie manipulateur ?

Banksy suit les traces de ses prédécesseurs, en effet, il n’est pas le premier à perturber le milieu artistique en agissant marginalement, Gustav Metzger est l’inventeur de “l’auto-destructive art”, la destruction faisait partie intégrante du processus de création. Cependant, aucun artiste célèbre n’avait osé réaliser une telle performance au sein d’une maison de ventes mondialement connue.

Banksy fait régulièrement parler de lui avec ses différents happenings surprenants, faisant grandir sa notoriété. Il a notamment réalisé un manifestant lançant des fleurs et une “girl with balloon” sur le mur de séparation israélien et “slave labour” pour dénoncer le travail des enfants.

En 2015, Banksy avait fait vendre certaines de ses œuvres de façon anonyme à Central Park à des prix largement inférieurs à ceux du marché. A travers cette performance satiriques, il dénonce la spéculation des œuvres d’art.

Un artiste controversé

Son exposition éphémère dans la ville de New York avait suscité plusieurs polémiques auprès des autorités américaines et des graffeurs, n’hésitant pas à vandaliser certains dessins réalisés quelques heures avant.

Banksy n’est plus perçu comme un artiste mais comme une marque de fabrique générant des milliers de dollars. Il n’est pas rare de voir ses pochoirs passer en vente et faire des prix astronomiques. Ces œuvres publiques sont décrochées pour se retrouver dans des collections privées. Toute la question est de savoir à qui appartiennent ces œuvres à l’origine.

Ainsi Banksy n’a pas fini de défrayer la chronique en redoublant d’imagination pour faire parler de lui et de ses revendications tout en gardant une part de secret. Son action réalisée avec subtilité laisse libre court aux interprétations aussi bien positives que négatives. 

Les experts Direct-Estimations vous proposent d’estimer gratuitement et sous 48h les œuvres de Bansky.

Partager l'article sur :

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.