Jean-Baptiste Paulin Guérin

peintre français du XIXème siècle , 1783-1855

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Jean-Baptiste Paulin Guérin

Peinture: 3000-128000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Jean-Baptiste Paulin Guérin, nos experts s’en chargent.

Apprentissage et premières peintures.

Paulin Guérin est un peintre français proche du mouvement néo-classique. Il est né le 25 mars 1783 à Toulon et est mort le 19 janvier 1955 à Paris.

Issu d’une famille modeste, Paulin Guérin et sa famille emménagent dès 1794 à Marseille où son père tient un magasin de serrurerie. Il apprend le métier de serrurier auprès de son père tout en suivant des cours de dessin gratuitement dès 1796. Il rencontre le peintre Augustin Aubert, le rejoint à Paris en 1802 et se consacre entièrement à la peinture. Il peut se payer son séjour parisien grâce à l‘achat d’un de ses tableaux par le baron Delisle. Paulin Guérin travaille comme assistant auprès du peintre François Gérard, puis devient l’apprenti dans l’atelier de François-André Vincent. Mais n’étant pas payé et devant contribuer aux dépenses de sa famille, il retourne auprès de François Gérard. En tant qu’assistant, c’est lui qui prépare les toiles et les palettes. En parallèle de son travail à l’atelier, Paulin Guérin  peint ses propres toiles et en présente certaines au Salon de 1810 qui sont estimées par la critique. En 1812, il présente au Salon son œuvre Caïn après le meurtre d’Abel, représentant son travail approfondi sur la peinture historique et religieuse.

Reconnaissance et royauté.

Paulin Guérin reçoit la commande de l’écrivain Vivant Denon pour décorer un plafond du palais des Tuileries de Paris, mais la Restauration met fin au projet. Le retour des Bourbons lui permet de travailler à la rénovation du château de Versailles ainsi qu’à la restauration des anciennes peintures en 1814 et 1815.

Paulin Guérin remporte la médaille d’or au Salon de 1817 avec ses œuvres Jésus mort et la Mère des douleurs, destinées à l’église de Baltimore. En 1822, Paulin Guérin expose Anchise et Vénus, que attire l’œil du roi Louis XVIII. Il obtient dans la foulée la Légion d’honneur et la commande du portrait du roi : Louis XVIII, roi de France et de Navarre en 1824. En 1928 il devient le directeur des études de dessin et de peinture à la Maison d’éducation de la Légion d’honneur de Saint-Denis. Il enseigne également dans son atelier parisien où il héberge son ami, le peintre toulonnais Vincent Courdouan.  Apres sa mort, certaines de ses toiles sont envoyées à l’Exposition universelle de Paris en 1855.

Principales œuvres :

Adam et Eve chassés du paradis (1827)

Sainte Catherine (1838)

La Conversion de Saint-Augustin (1844)

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.