Philip Russell Goodwin

peintre américain du XXème siècle, 1882-1935

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artiste Philip Russell Goodwin

Peinture : 7.400-273.300€

Dessin : 1.400-24.700€

Estampe : 70-560€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Philip Russell Goodwin, nos experts s’en chargent.

La formation artistique de Philip Russell Goodwin

Philip Russell Goodwin est un artiste et illustrateur américain né dans le Connecticut le 16 septembre 1881 et mort dans l’Etat de New-York le 14 décembre 1935. A l’âge de 11 ans, il vend sa première histoire illustrée au Collier’s Magazine.

Il commence par étudier l’art à l’Ecole de design de Rhode Island, puis il se rend à la Students League de New-York. Il finit sa formation à l’Institut d’art, de science et d’industrie de Drexel à Philadelphie sous la direction de Howard Pyle, un auteur et illustrateur spécialisé dans les livres pour enfants. Il suivra d’ailleurs son professeur lorsque celui-ci ouvrira sa propre école d’illustrations d’art.

Philip Russell Goodwin, l’illustrateur

En 1903, Goodwin illustre L’appel de la forêt de Jack London. Il a 22 ans. Il fait de même avec une œuvre de Theodore Rossevelt’s, Mes chasses en Afrique.

En 1904, l’artiste ouvre son propre atelier à New-York et devient très connu pour ses illustrations dans de nombreux magazines et articles commerciaux tels que des affiches, des calendriers et des catalogues. Il travaille ainsi pour de célèbres revues comme « The Popular Magazine », « The Scribners Magazine » ou encore « The Saturday Evening Post » pour lequel il réalise plusieurs couvertures.

Philip Russell Goodwin et la représentation de la nature

L’illustrateur rencontre Charles Russel, un artiste de l’Ouest américain, avec qui il lie de solides liens d’amitié. Goodwin séjourne dans son ranch. Ils voyagent ensemble et font des expéditions de peinture, de chasse et de pêche. Au cours de ces séjours, leurs techniques artistiques s’influencent mutuellement.

Philip Russell est également ami avec Carl Rungius, un passionné de plein air qui lui enseigne les subtilités de la chasse et de la survie dans la nature.

Sa palette de couleurs parvient à retransmettre d’une manière photographique les atmosphères qu’il traverse ainsi que les distances qu’il prend avec ses sujets. Il représente de nombreux animaux sauvages et réalise également des scènes de pêche et de chasse.

Durant la Grande Dépression, la banque de Goodwin fait faillite. Son travail est à l’époque principalement basé sur des commandes de publicités d’armes à feu et de calendriers, activités peu rentables pour maintenir en vie son atelier.

L’œuvre de l’artiste est représentée dans de nombreuses collections privées mais également dans des musées spécialisés dans les thèmes de plein air, notamment le musée d’Histoire naturelle, le Centre historique de Buffalo Bill ou le musée national d’art animalier.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.