Valerio Castello

Peintre italien du XVIIème siècle, 1624 -1659

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Cote, prix et estimation de l’artiste Valerio Castello

Peinture : 1.500-420.000 €

Dessin : 710-10.900 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Valerio Castello, nos experts s’en chargent.

La peinture en héritage

Valerio Castello est un artiste italien né en 1624 et mort en 1659 à Gênes. Peintre baroque, il fait partie de l’École génoise du XVIIe siècle.

Fils Benjamin de l’artiste Bernardo Castello, Valerio est né dans une famille de peintres. Après le décès de son père, qui survient alors que l’artiste n’a que 6 ans, il est élevé par son frère aîné.

Destiné à des études littéraires, il montre très rapidement une prédisposition pour le dessin. Il décide donc de s’y consacrer et devient l’apprenti de deux peintres génois, Domenico Fiasella et Giovanni Andrea de Ferrari. 

Des influences italiennes et flamandes

L’enseignement de ses professeurs, axé sur le naturalisme, ne satisfait pas entièrement le jeune artiste, qui se met dès lors en quête de nouvelles inspirations.

Il décide à ce titre de se rendre à Milan et à Parme vers la moitié des années 1640, accompagné d’Agostino Merano, fils d’un peintre baroque génois. À cette occasion, il découvre avec admiration les œuvres de Camillo Procaccini et du maniériste Parmigianino.

De retour à Gênes, il s’intéresse au Baroque flamand. Il admire en particulier le travail d’Anthony van Dyck et de Pierre Paul Rubens, ainsi que celui de leur émule italien, Bernardo Strozzi. À l’instar de Procaccini et le Parmigiano, ces artistes influencent largement la manière et le style de Castello.

Une carrière courte, mais prolifique

Peignant à la presque et sur toile, Valerio Castello excelle autant dans la représentation de scènes de guerre que de sujets mythologiques ou religieux.

À Gênes, il décore notamment la coupole de la cathédrale catholique Basilica della Santissima Annunziata del Vastato. En collaboration avec le quadraturiste bolonais Andrea Seghizzi, il exécute les fresques du palais de Francesco Maria Balbi, 150° doge de Gênes. Dans sa ville natale, il ouvre un atelier et enseigne son art à plusieurs élèves, parmi lesquels Bartolomeo Biscaino, et Giovanni Paolo Cervetto.

Mais en 1659, l’artiste meurt prématurément à l’âge de 34 ans.

Malgré l’interruption brutale de sa carrière, Castello a été un peintre particulièrement prolifique. Parmi ses toiles les plus connus figurent notamment La Vierge à l’Enfant avec saint Jean-Baptiste, aujourd’hui conservée à la National Gallery de Londres, L’Enlèvement des Sabines (1650-1655), visible au Musée des Offices de Florence, ou encore Le Massacre des innocents du Musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg. À l’instar du Supplice de Saint-Laurent, conservé au Musei di Strada Nuova, nombreuses de ses toiles se trouvent encore à Gênes.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.