Valentin A Serov

peintre russe du XIX-XXème siècle, 1865-1911

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Valentin A Serov

Peinture: 2500-10000000€

Estampe: 1400€

Dessin: 210-40000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Valentin A Serov, nos experts s’en chargent.

L’art dans les gènes

Valentin A Serov est est artiste peintre russe né le 7 janvier 1865 à Saint Pétersbourg. Né d’un père compositeur et d’une mère pianiste, Serov à été baigné des son plus jeune age dans une atmosphère artistique en pleine ébullition dans le cercle d’Abramtsevo, domaine situé au nord de Moscou se trouvant être le centre artistique de la Russie au milieu du XIXème siècle.

Il prend des cours de dessin à partir de ses 13 ans et jusqu’à ses 14 ans chez le peintre russe Ilia Répine chez qui il vit. Il en profite pour rendre régulièrement visite au riche industriel et collectionneur russe Savva Mamontov. A 15 ans, il étudie à l’académie impériale des beaux-arts de Saint Petersbourg de 1880 à 1885 sous la houlette du professeur Pavel Tchistiakov, maître de la peinture historique et du portrait. Il y reçoit une médaille d’argent pour ses travaux effectuer sur une étude et travail en atelier à la fin de ses études dans un atelier, comme cela était de coutume à cette époque. La peinture de Sarov est influencée par celle de son maître Tchistiakov et son système plastique stricte ainsi que par le réalisme de Répine. Plus tard dans sa carrière il se lie d’amitié avec d’autres peintres russes comme notamment Mikhail Vroubel et Constantin Korovine.

Un artiste enseignant

De 1894 à 1899, Sarov est membre de l’Association des expositions d’art itinérantes. Il s’agit d’un mouvement réaliste apparu en 1863 en Russie et qui perdure jusqu’en 1890. Ce groupe se constitue en opposition à l’enseignement, aux méthodes et aux sujets de l’Académie impériale des beaux- arts de Saint-Pétersbourg. A partir de 1899, il rejoint l’association d’artistes Mir iskousstva (Le monde de l’art) fondée un an plus tôt, prônant un renouveau de l’art pictural russe grâce a différents médiums tels que le théâtre ou encore l’art du livre. Sarov à principalement réalisé des portraits, mais ses paysages ont également une importance prépondérante dans l’histoire de la peinture russe (Domotkavono 1886), il combine même parfois les deux genres (les deux enfants 1899).

Il enseigne à l’école de peinture, de sculpture et d’architecture de Moscou à partir de 1887 et devient finalement membre à part entière de l’Académie en 1903.

Une relation ambiguë avec les autorités russes

A la suite d’une manifestation pacifiste qui dérape en fusillade part l’État le 9 janvier 1905, Sarov décide de quitter l’école ou il enseigne en signe de protestation. Tout au long de sa carrière, il aura été apprécié par la bonne société russe et aura peint un nombre de portraits conséquent de ses notables. Il meurt en 1911, le 5 décembre et est enterré au cimetière du couvent de Novodevitchi.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.