Stefan Luchian

peintre romain du XIX-XXème siècle , 1868-1916

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artiste Stefan Luchian

Peinture : 4.300-130.000€

Dessin : 810-60.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Stefan Luchian, nos experts s’en chargent.

L’art plutôt que la guerre

Stefan Luchian est un artiste roumain né en 1868. Son succès vient principalement de ses paysages et natures mortes. Il fait partie des peintres qui créèrent la peinture roumaine moderne. Lorsque lui et sa famille viennent s’installer à Bucarest en 1873, la mère du jeune Luchian souhaite l’inscrire à l’école militaire afin qu’il effectue une carrière militaire, au même titre que son père, le major Dumitru Luchian. Malgré la volonté de sa mère, il intègre l’école des beaux arts de Bucarest en 1885. Nicolae Grigorescu, artiste peintre qu’il rencontre à l’école, l’encourage à persévérer dans la peinture. Son travail à un large impacte sur celui de Luchian.

Entre tradition classique et expressionnisme

Luchian étudie quelques mois au sein de l’académie des beaux arts de Munich où il copie Rembrandt et le Corrège. Il participe à sa première exposition, Cercul Artistic, à son retour en Roumanie. Le peintre à cependant du mal à s’adapter aux règles académiques et part s’installer à Paris afin d’y suivre les leçons de l’Académie Julian. Il reste malgré tout influencé par la peinture académique, ce qui ne l’empêche pas de rencontrer l’impressionnisme, comme le démontre son tableau Ultima cursa de toamna et l’influence de Degas et Manet dans cette toile.

Il participe à la fondation du Salonul Independentilor à Bucarest en 1866 aux cotés de Constantin Artachino, Nicolae Vermont et Alexandru Bogdan-Pitesti.

Quatre ans plus tard, il contribue à l’exposition Universelle avec deux de ses pastels.

Dans la majeure partie de ses œuvres, le peintre s’attache à représenter le quotidien des paysans les plus démunis (La distribution du maïs, 1905). Sa peinture s’inscrit dans la tradition classique par sa technique mais l’expressionnisme se manifeste aussi dans le lyrisme de ses représentations.

Peinture et handicap

Une grave paralysie le touche cependant en 1909 qui le contraint à finir sa vie dans un fauteuil roulant. Il n’arrête pas de peindre pour autant et réalise des séries de paysages ainsi que des représentations florales auxquels il consacre dorénavant son énergie à partir de 1908. Gravement atteint, il finit par peindre avec le pinceau attaché autour du poignet puisque ses doigts ne pouvaient plus le soutenir. C’est à ce même moment qu’il commence pourtant à jouir d’un grand succès. Mais lorsque sa maladie se fit connaître, le bruit courut qu’un autre peignait à sa place. Jensen se fit même emprisonner un court moment. A la fin de sa vie, il reçoit la visite du compositeur et violoniste George Enescu qui lui rend hommage à travers son instrument.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.