Sami Yetik

peintre truc du XXème siècle , 1878-1945

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Sami Yetik

Peinture: 2.300-116.000€

Dessin: 960-3.700€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Sami Yetik, nos experts s’en chargent.

La formation de Sami Yetik

Mehmet Sami connu sous le nom de Sami Yetik est né en 1878 et mort en 1945 à Istanbul.

Il étudie l’art auprès d’Osman Nuri Pasa au Lycée militaire de Kuleli Idadi et entre en 1896 à l’Académie Militaire où l’art lui est enseigné par Hoca Ali Riza.

En 1899, il est nommé professeur d’art au Lycée vétérinaire militaire d’Eyup. Un an plus tard, il commence à étudier à l’Ecole des beaux-arts. En 1910, il vient à Paris en compagnie du commandant en chef Mahmud Sevket Pasa et s’inscrit à l’Académie Julian où il travaille dans l’atelier de Jean-Paul Laurens.

Il retourne en Turquie en 1912 et se retrouve dans la guerre des Balkans avec son ami peintre Mehmet Ali Laga. En 1917, il travaille à l’atelier Sisli crée par le ministre de la guerre ottoman Enver Pasa.

Sami Yetik et la Société des Peintres Ottomans

En 1909, Sami Yetik figure auprès de Ruhi Arel, Sevket Dag, Hikmet Onat et Ibrahim Calli dans la création de La Société des Peintres Ottomans est créée en 1909 sous le patronage  du dernier Calife Ottoman, le Prince Abdulmecid Efendi, qui est lui-même peintre. Cette société représente alors un organisme indépendant entré dans une nouvelle atmosphère libérale à la suite de la proclamation de la Deuxième Constitution en 1908.

Elle a pour but de répandre l’intérêt pour l’art et la conscience de la peinture comme profession dans la société ottomane. Plus tard, le groupe est rejoint par d’autres artistes éminents et constitue alors la première association professionnelle d’artistes dans la Turquie ottomane.

Sami Yetik et « La génération 1914 »

Sami Yetik est l’un des premiers ottomans à avoir voyagé en Europe. Obligé de revenir dans son pays d’origine en raison de la guerre, il est surnommé avec d’autres artistes « La génération 1914 ». Celle-ci a joué un rôle important dans la propagation de genres tels que le paysage et la nature morte dans la peinture turque.

Un aspect frappant de leur travail réside dans le fait que leurs peintures reflètent leurs propres impressions et interprétations personnelles. De par l’emploi de couleurs pures et de leur sensibilité à la lumière, ces peintres ont parfois été décrits comme des impressionnistes turcs.

Ils ont presque tous été professeurs à l’Académie des beaux-arts à Istanbul et ont été actifs dans la formation des générations suivantes d’artistes turcs.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.