Sam Francis

peintre américain du XXème siècle , 1923-1994

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artiste Sam Francis

Peinture : 3.600-2.900.000€

Dessin : 4.800-911.200€

Estampe : 130-19.400€

Sculpture : 100-500€

Tapisserie : 2.300-7.100€

Objet d’art : 100-610€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Sam Francis, nos experts s’en chargent.

Le parcours de Sam Francis 

Il naît en 1923 en Californie. Dans sa jeunesse, il s’intéresse à la littérature (Blake, Pound, Shakespeare), à la botanique qu’il étudie à l’université de Berkeley de 1941 à 1943, puis étudie la médecine et la psychologie, ce qui lui permet de découvrir les théories de Carl Jung.
A partir de 1943, Francis est pilote au sein de l’U.S Air Force. Il commence à peindre suite à une blessure de la colonne vertébrale qui l’oblige à rester alité pendant presque trois ans. Il suit les cours de son ami professeur à la California School of Fine Arts, David Park. Sa première exposition à lieu à l’occasion de la soixante-sixième exposition annuelle de la San Francisco Art Association. Par ailleurs, il termine sa période de convalescence en 1947 au sein d’une communauté de peintres avec laquelle il peint sa première toile abstraite. Il retourne étudier l’histoire de l’art l’année suivante, toujours à Berkeley, d’où il sort diplômé d’un master en 1950. C’est cette même année qu’il décide de s’installer à Paris. Il y fait la rencontre de plusieurs autres artistes américains et commence la série de ses white paintingsEn 1952, il participe grâce au critique d’art Michel Tapié à l’exposition Signifiant de l’informel, rassemblant des artistes dits « Tachistes ». A cette période, les couleurs de ses toiles s’enrichissent et deviennent plus vives qu’auparavant.
Tendances actuelles 3, sa première exposition collective lui permet d’être exposé aux cotés d’artistes tels que Mathieu, Pollock et Riopelle.

Un travail constant sur la forme

La peinture de Francis Sam est remarquable par la spiritualité qui s’en dégage. Au début de sa pratique, il est influencé par des figures telles que Mark Rothko ou Clifford Still, peintres spirituels s’il en est, mais qui conféraient à leur travail une dimension concrète en plus de qualités optiques à leurs peintures. Dans ses premières œuvres transparaît tout de même un attrait pour la matérialité picturale et les champs colorés. Son goût pour les formes éthérées, diaphanes, sont elles aussi le fuit d’un travail formel acharné et d’un travail avec la matériau pictural en lui même, son support et sa trace.

Découverte de l’orient

En 1957 et 1958, il voyage à travers le monde, ce qui lui permet de découvrir l’art et la culture orientale qui enrichie son travail et son existence.
Il commence ses Sail Paintings, dont l’espace blanc au centre du tableau est encadré par des compositions picturales réparties sur les bords de la toile. Il peint également ses Mandala Paintings dans les années 1970 en rapport avec la psychanalyse et l’alchimie ainsi que les Grid-Paintings
Francis s’est essayé avec talent à tous les médiums. Ses peintures sont le lieu de tension et de réconciliation entre le corps et la matière, le vide et le plein qui attrait également à la culture orientale.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.