Rudolf Bauer

peintre allemand du XXème siècle, 1889-1953

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artiste Rudolf Bauer 

Peinture : 72.300-626.800€

Dessin : 350-63.000€

Estampe : 20-950€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Rudolf Bauer, nos experts s’en chargent.

Un contexte familial difficile

Rudolf Bauer est un artiste peintre allemand né en 1889 dans la province de Posen, de parents issus de la classe moyenne. Sa famille déménage à Berlin lorsqu’il est encore jeune. Mais la situation avec son père se dégrade, encore d’avantage lorsqu’il annonce vouloir étudier l’art. Il fuit du domicile parentale pour rejoindre l’Académie des beaux arts.

Rudolf Bauer et Der Sturn

Il vit dans un premier temps de son art en créant des illustrations et caricatures pour des journaux et des magazines. En 1912, il continue mais dans un style plus abstrait et  rencontre Herwarth Walden venant tout juste de fonder Der Sturn et s’apprêtant à devenir l’un des centres artistiques les plus importants de Berlin. Il y participe pour la première fois en 1915 et expose ses œuvres pendant cinq ans à la galerie de Der Sturm. D’autres prestigieux artistes se trouvaient dans ce groupe, comme Paul Klee, Marc Chagall, Wassily Kandinsky et Franz Marc.  

En 1917, il fait la rencontre de la Baronne Hilla Rebay von Ehrenwiesen qui devient son amante  bien que la famille de cette dernière désapprouve cette union.

En 1920, Katherine Sophie Dreier, directrice et co-fondatrice de la « Société Anonyme », avec Marcel Duchamp et Man Ray, découvre le travail de Bauer et dit de ses peintures qu’elle sont « très belles et subtiles dans leurs couleurs et aident à introduire l’art abstrait au près du grand publique. »  

Rencontre avec Solomon R. Guggenheim

Il reste a Berlin dans les années 1920 et continue à créer de l’art abstrait, dit « Non-Objectif », en même temps que du figuratif.

Rebay, toujours proche de l’artiste, montre en 1928 le travail de Rudolf Bauer et Kandinsky au magnat Solomon R. Guggenheim après que ce dernier l’ai commissionner. C’est à partir de ce moment qu’il décide de créer une collection.

En 1930, il passe de l’abstraction lyrique à l’abstraction géométrique. Guggenheim achète plusieurs de ses nouveaux tableaux et lui accorde régulièrement une somme d’argent lui permettant d’ouvrir son propre musée « The Realm of the Spirit », exposant ainsi ses travaux et ceux des artistes non-objectifs. En 1937, Guggenheim ouvre sa propre fondation, avec Bauer comme curator.

Lorsqu’il revient en Allemagne après une exposition à Paris, il se fait arrêter par la Gestapo du régime nazi pour avoir produit de l’art dit « dégénéré » et pour avoir spéculer sur le marché noir (donc avoir vendu des toiles à Guggenheim). Il refuse de s’exiler et reste en prison plusieurs mois, jusqu’à ce que les efforts de Rebay et Guggenheim le fassent sortir. Il prend néanmoins la décision de partir vivre aux États-Unis en juillet 1939, juste avant le début de la Seconde Guerre Mondiale.

A l’ouverture du musée Guggenheim, comparable à nul autre, Rudolf Bauer expose son œuvre Orange Accent à l’exposition d’ouverture The Art of Tomorrow. Cependant, les relation entre les deux hommes vont gravement se ternir en raison d’un contrat signé par Bauer mais dont il n’avait pas pu comprendre les réels enjeux, à savoir donner ses œuvres à la fondation. Il arrête donc de peindre à jamais afin de ne plus voir son travail spoiler.   

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.