Raoul Dufy

peintre français du XXème siècle , 1877-1953

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Raoul Dufy

Dessin: 2000-120000€

Peinture: 12800-550000€

Estampe: 80-1500€

Céramique: 1400-72000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Dufy, nos experts s’en chargent.

La jeunesse de Raoul Dufy

Raoul Dufy est né au Havre le 3 juin 1877 au Havre et décédé le 23 mars 1953 à Forcalquier. En 1983, il va suivre les cours du soir à l’Ecole municipale des Beaux Arts du Havre. Il va rencontrer Raimond Lecourt; René de Saint-Delis et Othon Friesz. En 1900, il rentre aux Beaux Arts de Paris. Il va découvrir les impressionnistes et participer au Salon des Indépendants. Il va souvent représenter les environs du Havre dont la plage de Saint Adresse déjà connu à travers Boudin et Monet.

Un artiste polyvalent

En 1907, il va prendre conscience de l’importance des travaux de Cézanne lors de sa grande rétrospective. Il va d’ailleurs se rendre à l’Estaque avec Braque pour reprendre les motifs de leur maître.

En 1910, il réalise des bois gravés pour Apollinaire qui vont lui permettre de rencontrer le créateur de mode Paul Poiret pour créer des motifs pour ses tissus. Raoul Dufy et Paul Poiret vont monter “La Petite Usine”. Il va par la suite collaborer avec la maison de soieries Bianchini-Ferrier.

Suite à la guerre, il se rend à Vence où la couleurs dans ses tableaux est plus vive et les motifs plus baroque. Sur la demande de Mallarmé, il va exécuter plusieurs lithographies pour les “Madrigaux”. Il va se prendre de passion pour les champs de courses qui vont lui inspirer de nombreuses aquarelles. A partir de 1923, il va travailler la céramique avec Artigas.

En 1926, il va dissocier le motif de la couleur suit à une balade à Honfleur, il va en profiter pour y ajouter des larges bandes de couleurs horizontales ou verticales. Il va aussi réaliser des cartons pour la tapisserie de Beauvais sur Paris. Lors de l’exposition universelle de 1937, il va présenter la “Fée électrique” qui se trouve au musée d’art moderne de la ville de Paris. L’année suivante, il va faire des aquarelle des Châteaux de la Loire et de Venise tout en travaillant sur les panneaux du Palais de Chaillot.

Pendant la seconde guerre mondiale, il se réfugie dans le sud et il va travailler à Collioure. Il va également réaliser des costumes et des décors pour la Comédie Française. Lors de la Biennale de Venise de 1952, la France envoie près de quarante et une toiles de l’artiste. Il meurt en 1953 d’une crise cardiaque.

L’œuvre de Raoul Dufy

ses créations sont le plus souvent souveraines et spirituelles cachent les tourments de l’artiste. La touche de ses dessins est légère et rapide faisant penser à une partition de musiques. Le blanc est pour lui un support pour la lumière. La couleur reste présente et organisée comme un carrousel. Il va y avoir plusieurs périodes dans sa carrière, il va d’abord s’inspirer des impressionniste puis il se tourne vers le fauvisme pour ensuite s’inspirer du cubisme. Certaines œuvres emblématiques permettent d’identifier son style comme le “Grand orchestre” de 1942

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.