Pierre-Henri De Valenciennes

peintre français du XVIII-XIXème siècle, 1750-1819

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artiste Pierre-Henri de Valenciennes 

Peinture : 10.000-340.000€

Dessin : 250-42.200€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Pierre-Henri de Valenciennes, nos experts s’en chargent.

Le parcours de Pierre-Henri de Valenciennes

Pierre-Henri de Valenciennes est un artiste peintre né en 1750. Il effectue une formation dans l’atelier de Gabriel Doyen, peintre spécialiste du style historique, mais décide de se consacrer à la peinture de paysage. Il voyagea beaucoup et son niveau d’érudition lui permit d’acquérir une culture encyclopédique. Tout le long de son parcours, le peintre essaie de donner ses lettres de noblesse au genre du paysage historique.

Il parvient à rejoindre l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1787 et publie un ouvrage important pour sa carrière en 1800 Elements de perspective pratique à l’usage des artistes, suivis de réflexions et conseils à un élève sur la peinture et particulièrement dans le genre du paysage.

Valenciennes continue de gravir les échelons en devenant professeur de perspective à l’École impériale des beaux-arts et se voit décerner le prix du paysage historique en 1816, prix par ailleurs supprimé à l’apogée du naturalisme.

Valenciennes et la technique du dessin

Paradoxalement, de Valenciennes n’est pas reconnu aujourd’hui pour ses peintures de paysage. En effet, la critique d’art reproche à ces toiles leurs coloris un peu trop ternes ainsi qu’une certaine confusion dans la composition (Cicéron découvrant à Syracuse le tombeau d’Archimède, 1787). En réalité, se sont ses dessins qui lui concèdent une gloire posthume de du fait de ses innombrables études conservées au musée de Louvre qui lui on servi à réaliser ses peintures. En plus des dessins, il a laissé derrière lui de magnifiques peintures à l’huile qu’il peint d’après nature. Son sens pointu de l’observation s’y fait sentir et se matérialise à travers ces études dont le sujet trouve bien souvent racine dans les paysages romains (Les Deux Peupliers). La représentation des volumes y est parfaitement maîtrisée et la lumière s’y trouve être retranscrit avec une remarquable audace (Le Chemin au soleil, aux environs du Lac de Nemi.) Ces œuvres ne sont pas sans évoquer les paysages romantiques ainsi que le travail de Corot, quitte à représenter la nature de façon presque dramatique (Soleil couchant).

Une nature maîtrisée

Très inspiré du néo-classicisme de Quatremère de Quincy et de Wickelmann, Valenciennes considère que la nature se veut nécessairement « parée des richesses de l’imagination ». Il ne se fiait pas au hasard de la nature, voir s’en méfiait et admis s’être retrouvé tiraillé entre deux sensibilités esthétiques : celle de l’ordre de l’intellect et du sensible et un style plus romantique, comme beaucoup des grands peintres de son temps.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.