Philip Hermogenes Calderon

peintre anglais du XIXème siècle, 1833-1898

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artiste Philip Hermogenes Calderon

Peinture : 3.100-303.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Philip Hermogenes Calderon , nos experts s’en chargent.

De l’ingénierie à l’art

Philip Hermogenes Calderon est un artiste peintre anglais né en 1833, d’une mère française et d’un père espagnol. Il a dabord travaillé dans un style Pré-Raphaelite avant de se tourner vers la peinture historique. Il naît cependant en France à Potier. Son père Juan Calderon était révérend et professeur de littérature espagnole ainsi qu’un ancien prêtre romain catholique devenu anglican. Au départ, Calderon avait prévu de travailler dans l’ingénierie, mais il fut si passionné, lors de ses études, par le dessin de figures techniques et des diagrammes qu’il changea d’avis et pris la décision de se consacrer à l’art.

Philip Hermogenes, Pré-Raphaélite

En 1850 il étudie à l’école Leigh’s art de Londres puis vient s’installer à Paris afin d’étudier sous la direction de François-Edouard Picot en 1851. La première de ses peintures à remporter un certain succès est By the waters of Babylon, peinte en 1852, suivie d’une autre peinte quatre ans plus tard et qui eut un succès encore plus importante Broken Vows 1856. Au début de sa carrière Calderon était inspiré par les artistes Pré-Raphaelites, certains de ses travaux sont caractéristiques de ce style.

La St John’s Wood Clique 

Quelques année plus tard, il devient un membre important de la « St John’s Wood Clique », groupe d’artistes intéressés par la peinture de style moderne et le sujets historiques, étant eux-même inspirés artistiquement et socialement par les Pre-Raphaelites. Les thèmes historiques, bibliques et littéraires étaient monnaie courante dans les derniers travaux de Calderon. Beaucoup de ses toiles représentent des femmes portants de riches et soyeux vêtements dans des paysages aux couleurs douces. (Morning, 1884)

Son tableau Juilet peint en 1888 représente le personnage inventé par Shakespeare, Juliet, assise sur son balcon et regardant les étoiles. Ses peintures plus tardives adoptent cependant un style plus classique, comparable à celui du peintre Edward Poynter. Ceci résulte de la relation très proche qu’il entretenait avec Frederic Leighton qui était alors président de la Royal Academy an 1887. Il travail depuis à soutenir l’apprentissage de l’anatomie à partir de modèles nus vivants à la Royal Academy Schools.

Le tableau qu’il peint en 1891, St Elizabeth of Hungary’s great act of renunciation fut assuré par le Chantrey bequest pour la collection nationale, et se trouve maintenant à la Tate Britain. Il causa, cependant une controverse considérable en raison de son éventuelle caractère anti-catholique. De fait, la toile représente un saint s’agenouillant nu sur un autel et observé par des moines.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.