Peter Paul Rubens

peintre anversois du XVIIème siècle, 1577-1640

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Peter Paul Rubens

Peinture: 90.000-5.200.000€

Dessin: 52.000-3.500.000€

Estampe: 40-24.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Peter Paul Rubens, nos experts s’en chargent.

La formation de Peter Paul Rubens

Peter Paul Rubens est un peintre baroque issu d’une famille protestante convertie au catholicisme. Il nait en Westphalie à Siegen le 28 juin 1577 et meurt à Anvers le 30 mai 1640.

Son père décède en 1585 et la famille déménage à Anvers deux ans après. Chez sa marraine, il commence à copier des tableaux parmi lesquels figurent des Véronèse. Il bénéficie d’une éducation humaniste. A 14 ans, il fait son apprentissage chez le peintre Tobias Verhaecht puis chez d’autres peintres reconnus. En 1598, il entre à la guilde de Saint-Luc.

Le séjour en Italie de Peter Paul Rubens

Sa formation ne peut être achevée qu’après un séjour en Italie. Il s’y rend à compter de 1600. Il copie énormément, notamment les peintures de Raphaël, du Caravage et du Titien. Il s’installe à Mantoue et devient peintre de cour du duc Vincent de Gonzague. Il ne cesse pas pour autant de voyager et grâce au soutien financier du duc, il se rend à Florence et à Rome où il peut admirer les sculptures antiques.

Après un bref séjour en Espagne pour une mission diplomatique où il a l’occasion d’admirer la collection du roi Philippe II qui comprend notamment des œuvres de Raphaël, Rubens retourne en Italie. A Gênes, il réalise de nombreux portraits. De 1606 à 1608 il est à Rome et reçoit une de ses commandes les plus importantes : le maitre-autel de l’église Santa Maria in Vallicella.

Il revient à Anvers en 1608 et se fait nommer peintre officiel des souverains des Pays-Bas l’année suivante. Il le restera jusqu’en 1633. Il obtient la permission d’habiter à Anvers, et non à Bruxelles, et y établit son atelier à la même époque que Jacob Jordaens avec qui il formera l’Ecole d’Anvers.

Peter Paul Rubens : un peintre bien établi

En 1621, Rubens reçoit une commande de la reine de France Marie de Médicis qui souhaiterait la réalisation de deux allégories célébrant sa vie et celle de son défunt mari Henri IV pour le décor du Palais du Luxembourg. Il n’achèvera pas le cycle consacré à Henri IV.

En 1624 il est anobli par Philippe IV d’Espagne puis fait chevalier par le roi Charles Ier d’Angleterre en 1630. En 1628 il passe près d’une année à Madrid et réalise des œuvres importantes pour Philippe IV. Il copie également de nombreuses toiles du Titien. Durant ce séjour, il se lie d’amitié avec le peintre Velasquez.

Rubens reste à Anvers les dix dernières années de sa vie et ne cessera de répondre à des commandes privées. Il explore également d’autres sujets plus intimes comme la représentation de sa femme ou de ses enfants. Sa seconde épouse constitue d’ailleurs une importante source d’inspiration.

En 1636 il devient peintre officiel de la cour des Pays-Bas espagnols et réalise Le Jugement de Pâris inspiré de celui de Raphaël.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.