Pedro Gualdi

peintre italien du XIXème siècle, 1810-1857

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Cote, prix et estimation de l’artiste Pedro Gualdi

Peinture : 46.800-172.600 €

Estampe : 40-360 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Pedro Gualdi, nos experts s’en chargent.

Pietro Gualdi et la lithographie : Monuments de Mexico

Pedro Gualdi est un artiste à l’origine de nombreux panoramas peints, mais était également architecte et pratiquait la lithographie. Il a travaillé dans la ville de Mexico de 1838 à 1851, puis à la Nouvelle Orléans jusqu’en 1857. Il naît à Capri et commence à travailler comme designer et peintre à La Scala de Milan avant d’étudier l’art (la peinture et la fabrication de décors de théâtre) à l’Académie des Arts de Milan jusqu’en 1835. Après cela, sa position de peintre pour décors lui permet de voyager à Mexico vers la Nouvelle Orléans en 1838 au sein d’une compagnie d’opéra italienne. Il travaille en artiste prolifique, dessinant et peignant l’architecture de Mexico ainsi que ses paysages. Il créer à ce sujet un album de lithographies « Monuments de Mexico » publié en 1841. Son ouvrage devient tellement populaire qu’une édition révisée se voit être publiée l’année suivante. Il enseigne par ailleurs à l’académie de San Carlos toujours dans cette même ville en 1850.  

Un souci détail à double tranchant

Pendant la Guerre mexicaine (Mexican War), le travail du peintre fut copié par des publicitaires américains afin d’inciter la population à l’effort de guerre, mais également pour aider la stratégie militaire puisque certaines de ses toiles offres des vues stratégiques, comme celle du collège militaire de Chapultepec ou bien celle de la vue à vol d’oiseau du Zocalo de Mexico.

Après Mexico, La nouvelle Orléans

Lors de cette période, qui dure jusqu’à la fin de sa vie, il peint de nouveau un immense panorama de la ville. Cette peinture à l’huile fut exposée dans un bâtiment conçu par Gualdi lui-même. Il travailla trois mois intenses à la réalisation de cette œuvre, de janvier à mars 1853, utilisant le clocher de l’église de Saint Patrick comme lieu de travail. Les journaux de l’époque s’émerveillèrent de l’œuvre d’art représentant sur des kilomètres à la ronde la ville Américaine. Les médias de l’époque évoquèrent à son sujet la « merveilleuse précision » avec laquelle peintre avait représenté la ville. Suite à cela, la première église presbytérienne de la ville commissionna Gualdi en 1855 pour réaliser une importante gouache du travail d’Henry Howard’s pour le nouveau sanctuaire ériger face au Square Lafayette maintenant détruit.

Sa dernière œuvre connue fut la création d’une stèle en marbre circulaire pour la société mutuelle bénévole d’Italie au cimetière Saint Louis. Cette tombe ornée apparaît d’ailleurs dans le célèbre film Easy Rider de 1969.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.