Nicolas De Staël

peintre français du XXème siècle , 1914-1955

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Nicolas de Staël

Peinture: 42000-8800000€

Dessin: 2400-106000€

Estampe: 80-10000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Nicolas de Staël, nos experts s’en chargent.

Formation et inspirations de Nicolas de Staël

Nicolas de Staël est un peintre français, d’origine russe, né le 23 décembre 1913 à Saint-Pétersbourg et mort le 16 mars 1955 à Antibes. Le peintre a peint plus d’un millier d’œuvres sur ses 15 ans de carrière, il est inspiré par Cézanne, Braque, Matisse mais aussi les maitres néerlandais comme Vermeer et Rembrandt. Il est naturalisé français en 1948.

Suite à la Révolution de 1917, Nicolas de Staël et sa famille sont exilés en Pologne où ses parents meurent, deux ans plus tard. Il est alors confié à une famille sicilienne, les Fricero, à Bruxelles. Il se passionne pour la peinture qu’il découvre dans les galeries et les musées, et dès ses études terminées, Nicolas de Staël voyage pour approfondir sa culture de l’art. Il visite les Pays-Bas et découvre la peinture flamande et entre aux Beaux-Arts de Bruxelles en 1933. Il suit aussi les cours d’architecture de Charles Malcause à l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Gilles puis les cours de décoration de Georges de Vlamynck. Nicolas de Staël voyage ensuite en Europe à partir de 1936, principalement en France où il se familiarise avec les travaux de Braque, Soutine et Matisse et en Espagne dont il fait plusieurs aquarelles. En 1937, Nicolas de Staël rencontre à Marrakech le peintre Jeannine Guillou qui le suit dans son tour de l’Italie en 1938 qui les emmene de Naples à Pompéi et Capri. Le peintre coupe les ponts avec la Belgique et sa famille adoptive et emménage à Paris avec Jeannine. Il en profite pour suivre les cours de l’académie Fernand Léger et peint énormément de toiles qu’il détruit par la suite.  

Production et expositions.

Le couple déménage à Nice où il rencontre da Silva, Sonia et Robert Delaunay ainsi que Jacques Prévert et Francis Carco. Nicolas de Staël et Jeannine ont une fille, Anne, qui nait en 1942 et qui provoque chez le peintre une nouvelle réflexion sur la peinture, il abandonne les paysages pour les portait, principalement ceux de Jeannine. Il commence aussi à peindre des toiles abstraites. Le retour à Paris en 1943, en pleine guerre est difficile, Nicolas de Staël vend ses toiles à divers acheteurs et bienfaiteurs. En 1944 il participe à une exposition qui réunit ses œuvres et celles de Kandinsky. Jeannine est très faible, malade, et décède suite à des complications en 1946. Quelques mois plus tard, Nicolas de Staël épouse Françoise Chapouton, et ils ont ensemble trois enfants. Il a, par la suite, une multitude de maitresses. Les années 45-55 sont une période sombre pour de Staël qui est accompagnée de succès puisqu’il expose dans une multitude de galeries à Paris, Sao Paulo, Toronto. Nicolas de Staël se suicide par défénestration à Antibes à l’âge de 41 ans.

Artcurial, Paris a vendu le Nu couché pour la somme de 7 millions d’euros à un collectionneur américain en décembre 2011.

Principales œuvres de Nicolas de Staël

Bord de mer (1952)

Les Musiciens (1952)

Les Martigues (1954)

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.