Michail Alexandrovich Vrubel

peintre russe du XIX-XXème siècle, 1856-1910

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Michail Alexandrovich Vrubel

Dessin: 850-4.100€

Peinture: 6.000-124.000€

Estampe: 100.000-230.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Michail Alexandrovich Vrubel, nos experts s’en chargent.

La formation de Michail Alexandrovich Vrubel

Michail Alexandrovich Vrubel est un peintre russe né à Omsk dans l’Empire Russe le 17 mars 1856 et mort à Saint Pétersbourg le 14 avril 1910.

Vers l’âge de 10 ans, il commence à montrer un talent certain pour le dessin ainsi que pour le théâtre et la musique. Il étudie le dessin à la Société Impériale d’encouragement des beaux-arts puis à l’Université de droit à Saint-Pétersbourg. Il ne présente pas ses examens pour être diplômé et mène plutôt une vie de bohème en participant activement à la vie théâtrale. Pour gagner sa vie, il travaille comme répétiteur et comme précepteur ce qui lui permet de visiter l’Europe en 1875.

En 1880, Vrubel est auditeur libre de l’Académie russe des beaux-arts et étudie sous la direction de Paval Chistyakov. Dans ses premiers travaux, il montre un grand talent pour le dessin et un style bien singulier.

Michail Alexandrovich Vrubel et les commandes publiques

En 1884, il est choisi pour remplacer les peintures murales et les mosaïques perdues de l’église Saint-Cyril de Kiev. Afin de réaliser cette commande, il se rend à Venise pour étudier l’art chrétien médiéval. C’est là que sa palette acquiert de nouvelles tonalités fortes et saturées qui ressemblent au jeu irisé de pierres précieuses.

De retour à Kiev en 1886, Il soumet un projet pour la construction de la Cathédrale Saint Volodymir. Cependant, le jury n’apprécie pas la nouveauté de son travail et rejette son plan. Durant cette période, il réalise également des illustrations pour Hamlet et Anna Karénine. En 1905, il crée les mosaïques pour l’hôtel Métropole de Moscou.

Il commence par ailleurs à réaliser des croquis et des aquarelles pour illustrer Le démon, un long poème romantique de Mikhail Lermontov. Ce poème décrit la passion charnelle d’un éternel esprit nihiliste pour une jeune fille géorgienne nommée Tamara. A cette époque, Vrubel développe un vif intérêt pour les arts orientaux et en particulier les tapis persans. Il tente d’imiter leur texture dans ses peintures.

Michail Alexandrovich Vrubel et l’Art Nouveau

En 1890, Michail déménage à Moscou où il peut mieux suivre les innovations naissantes et les tendances de l’art. comme d’autres artistes associés au mouvement Art Nouveau, il excelle non seulement dans le domaine de la peinture mais également dans celui des arts appliqués, de la céramique, de la majolique et du vitrail. Il produit également des masques architecturaux, des décors et des costumes.

A la fin de sa vie, Vrubel retourne à son thème de prédilection du démon dans une large toile intitulée Le démon abattu. Afin d’étonner le public à travers un message spirituel, il repeint à maintes reprises le visage inquiétant du démon, même après que la peinture ait été exposée.  

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.