Maxime Maufra

peintre français du XXème siècle , 1879-1918

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Maxime Maufra

Peinture: 3000-60000€

Dessin : 175-4000

Estampe: 80-1500€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Maufra, nos experts s’en chargent.

Biographie de Maxime Maufra, de la peinture à la gravure

Né à Nantes en 1861, Maxime Maufra s’initie à la peinture dès 1879 sous la direction des deux peintres locaux : Alfred Leduc et Charles Le Roux. C’est lors d’un séjour en Angleterre qu’il découvre les paysages anglais et la peinture de Turner qui le marque durablement. En 1886, il participe pour la première fois au Salon des Artistes Français à Nantes lors duquel il se fait remarquer. En 1889, Maufra décide d’abandonner sa carrière dans le commerce et se rend à Pont Aven où il découvre le courant impressionniste et parmi d’autres artistes, Paul Gauguin. Sa carrière artistique prend alors un nouveau tournant : après avoir sillonné la Bretagne, il s’installe dans un atelier à Montmartre. En 1893, Maufra découvre la technique de la gravure qu’il pratiquera jusqu’à la fin. En 1916, il se rend sur le front pour préparer 20 lithographies sur les « Paysages de guerre » qui seront diffusés en 1917. Il décède en 1918 à Poncé où il peignait son ultime toile.

Maxime Maufra et peinture post-impressionniste

Précédent les courants artistiques avant-gardistes du début du XXème siècle comme le symbolisme, le pointillisme ou le synthétisme, le post-impressionnisme (1880-1910) dont Maxime Maufra fait partie, n’est pas un courant artistique à proprement parler. Il se caractérise plutôt par un mouvement de pensée critique hétérogène et une nouvelle forme d’art qui dénoncent les limites de l’impressionnisme et qui ouvrent la voie vers de nouveaux mouvements artistiques. Le post-impressionnisme par la pluralité de ses représentants comme Maufra, englobe donc différents styles artistiques précurseurs de mouvements axés autour d’une recherche esthétique nouvelle entre autre symbolisée par la prise de risque. Ayant notamment fait ses armes à l’École de Pont Aven, Maxime Maufra se spécialise dans une peinture paysagiste qui navigue entre l’impressionnisme et le naturalisme. Son art synthétique s’affranchit toutefois des codes classiques de l’impressionnisme par sa liberté d’interprétation de la nature et se traduit par des paysages aux contrastes lumineux et aux couleurs éclatantes.

œuvres principales et estimation  de Maxime Maufra

Parmi les œuvres les plus emblématiques de Maxime Maufra, citons d’abord les deux tableaux exposés pour la première fois au Salon des Artistes Français et qui ont lancé sa carrière : « Inondations à Nantes » et « Bateau de pêche en haute île ». Le Musée des beaux-arts de Nantes compte entre autres : « Barque échouée ou Lac étiré en Écosse » (1884), « Brouillard sur la Seine (Les Andelys) », « Côte de Domois (Belle-Île-en-Mer) ». D’autres sont exposés au Musée des beaux-arts de Quimper comme : « Vue du port de Pont-Aven » (vers 1893-1894), « Crépuscule jaune sur les vasières, Loctudy » (1898). Le Musée des beaux-arts de Reims expose aussi quelques toiles de l’artiste : « Soleil couchant (Cadol) », « Féérie nocturne », « La Tempête à Quiberon ». Si de nombreuses œuvres de l’artiste sont exposées, beaucoup restent encore non identifiées. Aussi, si vous avez une toile que vous aimeriez faire expertiser, demandez une estimation Maxime Maufra.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.