Marino Marini

peintre et sculpteur italien du XXème siècle, 1901-1980

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Marino Marini 

Peinture: 2.600-930.000€

Dessin: 250-151.000€

Sculpture: 1.300-3.400.000€

Estampe: 20-1.300€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Marino Marini nos experts s’en chargent.

Les débuts de Marino Marini

Marino Marini est un sculpteur et un peintre né le 27 février 1901 et mort le 6 août 1980 en Toscane. A 16 ans, il entre à l’Académie des beaux-arts de Florence et se consacre essentiellement à la sculpture à partir de 1922 bien qu’il n’abandonne jamais la peinture.

Son travail est alors influencé par celui d’Arturo Martini qu’il remplace d’ailleurs rn 1929 en tant que professeur à la Villa Reale à Monza près de Milan. Il y reste jusqu’en 1940. Cette année-là, il occupe la chaire de sculpture de l’Académie de Brera à Milan où il reste 3 ans. Il quitte l’Italie pour la Suisse et côtoie de nombreux artistes tels qu’Alberto Giacometti ou Otto Bänninger.

Marino Marini et la sculpture équestre

Marini développe en sculpture de nombreux thèmes tels que les statues équestres, les nues, les portraits et les figures de cirque. Il s’inspire des traditions de la sculpture étrusque et du Nord de l’Europe pour les développer. Son but est de présenter des images mythiques en interprétant des sujets classiques à travers des techniques modernes.

Il est particulièrement connu pour sa série de statues équestres stylisées qui présentent un homme sur son cheval, les bras tendus. Ce thème qui apparaît dans ses travaux à partir de 1936 et dont l’évolution est constante, reflète la réponse de l’artiste au contexte mouvant du monde moderne. Alors que le cheval et son cavalier sont au départ formels et calmes, les années qui suivent montre un animal agité et un personnage gesticulant.

Dans les œuvres tardives de l’artiste, le cavalier n’est plus assis sur son cheval, lequel tombe au sol dans une image apocalyptique et en perte de contrôle. Cette vision métaphorique est celle du désespoir grandissant dans lequel Marini se trouve face à l’avenir du monde.

Marino Marini, un sculpteur reconnu

Lors de la Biennale de Venise en 1948 où une salle lui est dédiée, il rencontre Curt Valentin, un marchand américain qui lui organise une exposition dans sa galerie à New-York en 1950. A cette occasion, Marino Marini visite la ville et rencontre des personnalités parmi lesquelles figurent Jean Arp, Jacques Lipchitz ou Max Beckmann.

Lorsqu’il retourne en Europe, il s’arrête à Londres où la Galerie d’Hanovre a organisé une exposition personnelle de ses œuvres. Il rencontre le sculpteur Henry Moore.

En 1951, une de ses expositions traverse l’Allemagne. On lui remet le Grand prix de la sculpture lors de la Biennale de Venise en 1952 et le prix Fletrinelli de l’Académie dei Lincei à Rome deux ans plus tard.

Une installation permanente s’ouvre à la Galerie d’art moderne de Milan en 1973. Un musée lui est entièrement consacré à Florence.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.