Louis Leopold Boilly

peintre français du XVIII-XIXème siècle, 1761-1845

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artistes Louis Leopold Boilly 

Peinture : 1.600-106.600€

Dessin : 50-245.500€

Estampe : 10-726€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Louis Leopold Boilly, nos experts s’en chargent.

Le peintre des époques troublées

Louis Leopold Boilly est fils d’un sculpteur sur bois, d’origine modeste son père le pousse à s’engager dans une voie artistique. Jusqu’à ses 17 ans il apprend la peinture avec Charles Alexandre Joseph Caullet. Son œuvre s’inscrit dans la période révolutionnaire, troublée où les artistes ont du mal à (sur)vivre. Sa vie et sa manière de peindre évoluent en fonction des régimes qui se succèdent. C’est ainsi qu’au cours de l’ère révolutionnaire jusqu’à la chute du directoire il effectue des estampes contemporaines, contemplateur de la vie quotidienne et fin portraitiste il apporte ainsi un témoignage historique de cette période. Après la révolution, bien qu’admis au salon du Louvre, il doit faire preuve de plus de prudence et dévoile plus d’œuvres patriotiques comme le Triomphe de Marat. Sous le consulat il continue les scènes de genre. Son œuvre fut très prolifique, on compte plusieurs milliers d’estampes et de peintures qui offrent une vue précise des vêtements et de la société à cette de Louis XVI à la monarchie de juillet.

L’influence des peintres hollandais

Son mécène Antoine Calvet de Lapalum, lui passera une commande huit toiles qui prépare sa carrière artistique et ses compositions. Au cours du Salon de 1791 il présente des œuvres hétéroclites tels que des portraits, peintures trompes l’œil, scène de genre aux thèmes galants ou grivois. Suite aux critiques soulignant le caractère obscène de ses scènes de genre montre son atelier et aborde des thèmes patriotiques plus dans l’accord des goûts de cette période qui met plus en avant les formats historiques plutôt que les scènes de genre. Mais Louis Leopold Boilly préfère les scènes de genres issues des maîtres hollandais du XVIIe siècle tels que Ter Borche, Peter de Hooch ou Mieris. Il aborde de la même manière la vie quotidienne avec une préférence pour les petits formats, plus intimistes avec des scènes familières. Portraitiste dès ses premières heures, formé par Dominique Doncre à Arras, ses œuvres accordent plus d’importance aux personnages, à leurs expressions afin de véritablement saisir l’atmosphère d’un lieu, d’une époque.

Œuvres

Arrivée de la diligence dans la cour des Messageries, 1803, musée du Louvre

Série de 8 tableaux commandés à Boilly par M. Calvet de Lapalun entre 1789 et 1791.

Atelier d’Isabey

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.