Le Pho

peintre, graveur vietnamien du XXème siècle , 1907-2001

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Le Pho

Peinture : 10000-400000€

Estampe : 100-500€

Dessin: 5000-50000€

Demandez une estimation de tableaux Le Pho auprès d’un de nos experts de cet artiste.

Le Pho et la France

Le Pho est né le 2 Août 1907 à Ha Dong au Vietnam et décédé le 12 décembre 2001 à Paris. C’est un peintre vietnamien qui représenta principalement des femmes. Issue d’une famille lettrée, il va être initié à la calligraphie. Ensuite, Il va faire ses études à l’Ecole des Beaux Arts de d’Indochine à Hanoï. Il va rencontrer Victor Tardieu et Joseph Inguimberty, qui auront une influence dans son travail. Pour lui et d’autres artistes, cette possibilité de se former aux métiers d’art est une consécration de leur identité individuelle.

En 1931, il fait son premier voyage en Europe ou il va visiter la France et l’Italie. Il va être un des artistes qui va connaître une révolution artistique entre les modes de représentations extra orientaux et occidentaux. En 1933, il retourne au Vietnam ou il va enseigner à l’école des Beaux Arts d’Hanoï. Il renonce au travail de la laque à cause d’une allergie. Il se concentre sur le travail de la peinture à l’huile, la gouache et l’encre sur soie. Ces portraits de femmes sont souvent en aplat. En 1937, il est le directeur artistique de la section indochinoise lors de l’Exposition universelle de 1937 organisé à  Paris. C’est à cette époque qu’il s’installe définitivement à Paris.

Le Pho et sa reconnaissance internationale

Sa première exposition personnelle est organisée en 1938 à Paris. Il va ensuite envoyer son travail en Algérie. Il se tourne vers le travail de Matisse, qu’il aura l’occasion de rencontrer en 1943.

Son succès sera international et il signera un contrat avec la galerie Wally Findlay à Chicago où une partie de ses toiles vont être acquis par des collectionneurs américains. Au fil de ses voyages, son art va évoluer en s’éloignant petit à petit de l’art traditionnel.

Son œuvre est bien présente à Hanoi mais pas dans les collections publiques françaises. A chaque manifestation portant sur l’art vietnamien, Le Pho est exposé comme l’un des représentants incontournables.

L’œuvre de Le Pho

Le travail de Le Pho peut se diviser en deux périodes, la première se tourner vers une production de travaux sur soie et une composition qui marque son ancrage asiatique. Le traitement des femmes est délicat faisant ainsi référence à l’occident et plus précisément la peinture italienne.

Au fil de ses rencontres en Europe avec vont influencer son style devenant plus moderne. Il va notamment faire la connaissances de Maurice Bonnard et de Puvis de Chavanne. Admirateur des impressionnistes, il va adopter la peinture à la touche pour un certain nombre d’œuvres.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.