Le Perugin

peintre italien du XV-XVIème siècle, 1445/46-1523

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Le Perugin

Peinture: 5.000-500.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Le Perugin , nos experts s’en chargent.

Premières commandes.

Pietro di Cristoforo Vannucci, dit Le Pérugin, est un peintre italien de la Renaissance, il appartient à l’école ombrienne et a été l’un des maîtres de Raphael. Il est né vers 1445-46 à Citta della Pieve, près de Pérouse, en Ombrie et est mort en 1523 à Fontignano. La majorité de ses peintures sont religieuses avec des madones et des anges.

Fils d’un riche notable, Le Pérugin entre en apprentissage auprès d’un modeste peintre qui  lui apprend les techniques de la fresque et du dessin. Il se forme en étudiant les œuvres de Piero della Francesca et de Verrocchio dont il a été l’élève à Florence de 1470 à 1472. Il reçoit ses premières commandes et peint des tableaux pour des couvents. Il travaille en Ombrie mais aussi à Rome, à Milan et à Florence. Plusieurs de ses premières œuvres ont été attribuées à Verrocchio dont L’Adoration des Mages (1473) et les Scènes de la vie à Saint Bernard (1476). Idem pour Portrait d’un jeune homme, daté de 1475 et qui a été attribué à Francesco Botticini jusqu’en 2004. Entre 1480 et 1482, il travaille, en collaboration avec d’autres grands maitres de l’époque, aux fresques de la Chapelle Sixtine : il y peint trois scènes avec Pinturicchio. Dans les œuvres de Le Pérugin, le paysage n’est pas considéré comme un arrière-plan mais comme un sujet à lui tout seul qui doit s’harmoniser avec les figures du premier plan.

Le meilleur peintre de son temps.

1485 est l’année de la reconnaissance, Pietro Vanucci est nommé citoyen d’honneur de la ville de Pérouse, d’ou le surnom Le Pérugin. A partir de ce point, il reçoit une multitude de commandes et doit ouvrir deux ateliers à Pérouse et à Florence. Le banquier et mécène italien Agostini Chigi déclare en 1500 « Perugino (…) è il meglio mastro d’Italia » soit le meilleur peintre d’Italie de son temps. Entre 1494 et 1496 il réalise la fresque de la Crucifixion de l’église S. Maria Maddalena de Pazzi et une Pietà, peinture de Jésus redescendu de la Croix. De 1496 à 1499 il peint un polyptyque, sur commande des moines bénédictins, pour le maitre-autel de l’église de Saint-Pierre à Pérouse. Le tableau central représente l’Ascension avec les douze Apôtres, la Vierge et des Anges ; de part et d’autre on trouve six panneaux où figurent les moines bénédictins. Entre 1500 et 1504 il peint Le Mariage de la Vierge et la Résurrection, années où il rencontre le jeune Raphael. Durant les dernières années de sa vie, Le Pérugin travaille pour les grandes églises de Toscane et d’Ombrien et reçoit des commandes de personnalités comme Isabelle d’Este la première dame de la Renaissance et le pape Jules II. Il continue à former ses élèves aux méthodes qui ont fait son succès. Le Pérugin est décédé de la peste tandis qu’il continuait d’honorer ses commandes. Il est désormais enterré dans l’oratoire de l’Annunziata à Fontignano, là où il a peint une fresque La Vierge à l’Enfant.

Principales œuvres :

La Remise des clefs à Saint Pierre (1481)

Retable des Décemvirs (1496)

Le Combat de l’Amour et de la Chasteté (1503)

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.