Kazuo Shiraga

peintre japonnais du XXème siècle, 1924-2001

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Kazuo Shiraga

Peinture: 5500-7600000€

Dessin: 950-100000€

Estampe: 250-8000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Kazuo Shiraga, nos experts s’en chargent.

Deuxième Guerre mondiale et le Gutai.

Kazuo Shiraga est un peintre japonais né à Amagasaki en 1924 et mort en 2008 dans sa ville natale.

Son père, étant lui-même un peintre, inscrit Kazuo Shiraga à des cours de peintures dès ses 13 ans. Il est enrôlé dans l’armée impériale en 1944 à Osaka mais ne participe pas aux combats, il a 21 ans quand Hiroshima et Nagasaki sont frappées par les bombes atomiques. Retrouvant la vie civile, il entre à l ‘Ecole professionnelle de peinture de Kyoto. Tout juste diplômé, il découvre Pollock et l’expressionnisme. En 1952 il fonde le Zéro-Kai avec un groupe de peintres avant-gardistes dont Saburo Murakami et Atsuko Tanaka. Kazuo Shiraga commence à peindre au couteau, puis avec ses ongles avant d’essayer la peinture avec ses pieds, une révélation.

En 1955, le mouvement Gutai remplace le Zéro-Kai, qui revendique une opposition à l’art abstrait. Pendant cette période Kazuo Shiraga approfondie et développe sa technique de peinture corporelle. Il accroche une corde au plafond sur laquelle il se balance au dessus des toiles en effectuant des sortes de chorégraphies, c’est sa catharsis.

Mises en scènes et spiritualité.

Quand il ne peint pas, Kazuo Shiraga crée des mises en scènes où par exemple il détruit des troncs d’arbres peints en rouge à coup de hache, la performance devient un art à part entière. Michel Tapié, critique d’art français, se rend au Japon pour voir une exposition du groupe et rencontrer Kazuo Shiraga. Il permet au groupe japonais d’exposer en Europe et aux Etats-Unis. Il expose aussi à Paris en 1962 dans la galerie de Rodolphe Stadler. Kazuo Shiraga obtient aussi un poste de professeur d’histoire de l’art à l’université d’Osaka pendant les années 60.

Kazuo Shiraga devient moine à l’Enryaku-ji en 1971, un monastère bouddhiste du mont Hiei. C’est la fin du mouvement Gutai et une nouvelle ère commence pour celui qui se fait désormais appelé « Sodo Shiraga ». L’isolation le réconcilie avec la peinture qu’il avait délaissée depuis le milieu des années 60. Il se concentre sur le blanc et le noir principalement.

Sa première exposition en solo lui apporte la reconnaissance internationale en 1986 à Paris dans la Galerie Stadler et au musée national d’Art Moderne. Il peint son dernier tableau en 2007 et meurt l’année d’après dans sa ville natale. Depuis sa mort, ses peintures sont exposées au Centre Pompidou de Paris, au Guggenheim de New-York et le musée d’art contemporain de Los Angeles.

La sculpture réalisée en 1965, Untitled (Red Fan) s’est vendue pour 1,8 millions d’euros en février 2016. En 2017, la peinture Chijikusei Gotenrai a été achetée 3,25 millions d’euros à Munich.

Principales œuvres

Peinture sur peaux de bêtes (1963)

Jump, empreinte de sauts à pieds joints (1956)

Challenge dans la boue (1955)

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.