James Bard

peintre américain du XIXème siècle, 1815-1897

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artiste James Bard

Peinture : 15.500-147.700€

Dessin : 35.700-61.300€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de James Bard , nos experts s’en chargent.

Les jumeaux marins

James Bard naît avec son frère jumeau John en 1815 à Chelsea New York, marins passionnés autodidactes ils commencent à peindre ensembles. Leur première production date de 1827, âgés de 12 ans ils représentent un bateau à vapeur le Belona. Cette première production lance une grande série d’œuvres dont les sujets sont des bateaux à vapeur, à voile, et tous types d’embarcations marines. Au cours de sa vie James Bard réalisera plusieurs milliers de dessins ou peintures de navires. Le travail de James Bard peut être divisé en trois temps. Issus d’une famille modeste, les deux frères apprennent eux mêmes à peindre principalement à l’aquarelle les navires qui traversent les fleuves. Au cours de leur collaboration, qui durera jusqu’en 1849 il est difficile de savoir la proportion du travail de l’un ou de l’autre, leurs tableaux sont signés « J & J Bard ». A la suite de la rupture de leur partenariat en 1850 James Bard entame une période plutôt rattachée au style naïf et il commencera à réaliser des peintures plus larges à la peinture à huile. De 1870 jusqu’à 1890 ses tableaux sont d’une extrême précision et seront plus réalisées avec de la peinture à huile.

Les œuvres comme témoignage

Assimilé à l’art naïf ou art primitif dans les couleurs et perspectives, James Bard est très méticuleux et son sens du détail lui confère une qualité de représentation qui fait de ses œuvres des éléments essentiels pour l’histoire de la marine. Leurs œuvres sont souvent commanditées par les propriétaires, capitaines, agents ou constructeurs de navires souhaitant un portrait de leur bateau. Il y apporte chaque fois donc les éléments caractéristiques de son commanditaire, que ce soit les couleurs du drapeau, le nom qu’il porte, l’objectif étant de plaire au client en lui rendant hommage à travers son navire. Le fond est généralement assez générique, une mer et des nuages, dont les couleurs font en sorte de donner un cadre poétique aux navires. Toute l’attention se concentre sur le bateau, de même si il y a des figures humaines dessinées elles le sont de façon assez simplifiées, stylisées et contribuent en réalité à la mise en perspective du bateau afin de pouvoir distinctement se rendre compte de sa taille. Aujourd’hui, les œuvres de James Bard (et de son frère également) représentent une source essentielle sur la forme des bateaux à vapeur entre 1835 et 1900, son rôle pourrait presque s’apparenter à celui d’un chroniqueur de l’ère des bateaux à vapeurs. Le déclin de l’utilisation des bateaux à vapeurs au profit de d’autres moyens de transports ainsi que la démocratisation de la photographie poussent Bard à cesser son activité et vivre au crochet de sa famille jusqu’à son décès en 1897.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.