Ivan Aivazovsky

peintre russe du XXème siècle, 1817-1900

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Ivan Aivazovsky

Peinture: 10000-650000€

Dessin: 680-32000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Ivan Aivazovsky, nos experts s’en chargent.

La formation d’Ivan Constantinovich Aivazovsky

Ivan Constantinovich est un peintre russe d’origine arménienne né le 17 juillet 1817 et mort le 5 mai 1900 à Théodosie.

Très tôt attiré par le dessin, il débute sa formation artistique à Simferopol, la capitale de la Crimée avant de se rendre à Saint-Pétersbourg en 1833 pour entrer à l’Académie impériale des beaux-arts. Il étudie notamment sous la direction du peintre de marines français Philippe Tanneur. Quatre ans plus tard, il sort diplômé de l’institution avec une médaille d’or assortie d’une bourse.

Grâce à cette aide reçue de l’Académie, il se rend en Crimée pour réaliser des paysages marins. Il navigue sur plusieurs vaisseaux et rencontre des amiraux. Entre 1840 et 1844, il voyage en Europe, et visite notamment l’Italie, la France, l’Allemagne, l’Angleterre ou encore l’Espagne. Ses œuvres rencontrent un véritable succès, couronné en 1841 par l’achat du Chaos par le musée du Vatican via le pape Grégoire XVI lui-même.

Ivan Constantinovich Aivazovsky, peintre de marines

Admiré par Delacroix et Turner qui parle de lui comme d’un génie, la peinture d’Ivan Constantinovich Aivazovsky marque les esprits par l’emploi de tonalités particulières. En effet, son travail de la lumière et la tournure émotionnelle qu’adoptent ses marines font de lui un artiste à part.

Cet artiste est d’autant plus remarquable qu’il peint de mémoire en retranscrivant simplement ses impressions. Ses mers calmes, agitées ou furieuses sont retranscrites avec une finesse presque photographique. Plutôt marquée par le courant romantique, sa peinture se teinte au fil du temps d’une touche plus réaliste.

Ivan Constantinovich Aivazovsky, un artiste philanthrope auréolé de succès

Lorsqu’il retourne en Russie en 1844, il est nommé membre de l’Académie puis peintre de l’état-major de la Marine russe. Mais peu attiré par les honneurs et la gloire, Ivan s’en retourne dans sa ville natale et se consacre à l’art et aux autres. Cela ne l’empêche pas d’être le premier artiste étranger à recevoir la Légion d’honneur française.

Il organise des expositions à travers le monde comme Paris et New-York, participe à l’éducation de ses compatriotes arméniens en créant notamment une nouvelle école et va jusqu’à financer la reconstruction d’une église et la construction d’un réseau d’eau. En 1865, il crée l’Ecole des Arts et fait de sa maison un musée en 1889.

En 2018, Christie’s Londres a vendu une de ses toiles, Coucher de soleil à Venise, exécutée en 1873, pour plus de 560 000€, la situant ainsi entre l’estimation basse et l’estimation haute qu’ils en avaient fait. En 2007, le musée nationale de la Marine à Paris a consacré une exposition à Ivan Constantinovich Aivazovsky.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.