Isaac Rosenberg

peintre anglais du XXème siècle, 1890-1918

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artiste Isaac Rosenberg

Peinture : 9.000-151.800€

Dessin : 8.000-95.4000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Isaac Rosenberg, nos experts s’en chargent.

La formation d’Isaac Rosenberg

Isaac Rosenberg est un poète et artiste anglais né le 25 novembre 1890 à Bristol et mort sur le front à Fampoux dans le Nord-pas-de-Calais le 1er avril 1918. Ses parents, lituaniens juifs, ont émigré en Angleterre quelques années avant sa naissance.

La première formation artistique d’Isaac date de 1902, lorsqu’il prend des cours à l’Ecole d’art et d’artisanat de Stepney Green, un quartier de Londres. C’est là qu’on lui découvre un talent pour le dessin et l’écriture que son directeur encourage vivement. Ses parents ne pouvant plus se permettre de lui payer cette école, il débute un apprentissage auprès du graveur Carl Hentschel en janvier 1905.

Le jeune garçon s’intéresse également à la poésie et à l’art visuel. En 1907, il suit les cours du soir de peinture et de dessin au Birkbeck College. En 1911,  il est soudainement renvoyé de l’atelier d’Hentschel mais à la suite d’une rencontre fortuite à la National Gallery où il fait la connaissance d’un groupe de femmes juives fortunées, l’une d’entre elles, Madame Herbert Cohen, lui propose de lui payer les frais d’une école d’art. En automne, il intègre la Slade School of Fine Art à l’University College de Londres où il côtoiera notamment de jeunes artistes comme le peintre David Bomberg ou l’artiste peintre et décoratrice Dora Carrington.

Isaac Rosenberg, l’artiste poète

En 1912, il est présenté à Edward Marsh, mécène et éditeur. Cette année, Isaac publie un recueil de dix poèmes intitulé « Nuit et jour ». En parallèle, il expose ses œuvres à la galerie de Whitechapel.

En raison d’une bronchite chronique, Isaac Rosenberg décide de s’installer en Afrique du Sud en raison de son climat chaud et rejoint ainsi sa sœur en janvier 1914 qui y vit depuis quelques années. En mars 1915, il est de retour en Angleterre et publie un autre recueil de poèmes titré « Jeunesse ».

Ne parvenant pas à trouver un emploi stable, le peintre décide de s’enrôler dans l’armée, plus pour des raisons financières que par pur patriotisme. Il arrive pour combattre sur le front de l’Ouest en France le 3 juin 1916 après avoir publié son troisième et dernier recueil de poèmes, « Moïse ».  Isaac n’a de cesse d’écrire et compose des poèmes qui sont de véritables témoignages comme « Pause du jour dans les tranchées » ou « Nous revenons entendre les alouettes ». A la fin de cette même année, le Poetry Magazine publie quelques-uns de ses poèmes.

Isaac Rosenberg et la guerre

La première guerre mondiale est pour Isaac Rosenberg un véritable cauchemar et écrire lui permet d’alléger ses pensées et son angoisse. Ses poèmes sont marqués par un certain ton apocalyptique même s’il paraît détaché.

En 1937, tous ses poèmes, ses dessins et ses lettres sont rassemblés en un seul volume. Ses autoportraits se trouvent aujourd’hui à la National Portrait Gallery et à la Tate Britain.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.