Igor Grabar

peintre hongrois du XIX-XXème siècle , 1871-1960

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Igor Grabar

Peinture: 2.200-280.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Igor Grabar, nos experts s’en chargent.

Etudes et voyages.

Igor Grabar est un peintre, historien et muséologue soviétique. Il est né le 13 mars 1871 à Budapest et est mort le 16 mai 1960 à Moscou.

Igor Grabar passes ses premières années en Hongrie, mais migre avec sa famille en Russie quand son père, avocat et politicien, est exilé par le gouvernement hongrois. Igor Grabar va en pension de la ville d’Egorievsk avant de déménager en 1882 à Kiev et d’entrer au lycée Tsarévitch-Nicolas. Il crée ses premières toiles à l’huile en peignant des portraits de ses camarades de classe. Il fait la connaissance d’artistes reconnus comme Serguei Chtchoukine, Vassili Polenov et Abram Arkhipov. En 1889, il s’inscrit en droit à l’université de Saint-Pétersbourg et sort diplômé en 1893. L’année suivante il entre à l’Académie impériale des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg et suit des cours à l’atelier d’Ilia Répine. En 1895, il fait un voyage en Europe occidentale et découvre les œuvres d’artistes français, allemands et italiens. Il admire particulièrement Paul Gauguin, Paul Cézanne et Vincent Van Gogh, mais son artiste favori est Diego Vélasquez. Il emménage à Munich où il devient l’assistant du peintre Anton Azbe et monte son propre atelier en 1899.

Ecriture et culture.

Igor Grabar rentre en Russie en 1901 où il peint les environs de Moscou et expose douze de ses tableaux lors de l’exposition de peintres impressionnistes français. 1903 à 1907 marquent son apogée en matière de peinture. En parallèle de sa carrière de peintre, Igor Grabar travaille sur Le Monde de l’Art, revue menée par l’association Mir Iskousstva où il publie des articles sur les expositions à l’étranger. Il doit pourtant quitter le journal en 1908, son attitude hautaine et son ton condescendant ne convenant pas au public. Il délaisse alors la peinture et se consacre à l’écriture, il est l’initiateur de l’Histoire de l’Art Russe dont il rédige plusieurs tomes. Igor Grabar devient le directeur de la Galerie Tretiakov en 1913. Suite à la Révolution d’Octobre en 1917, le ministre de la culture demande à Igor Grabar de fonder le service de muséologie pour la région de Moscou. Il œuvre pour faire connaître l’art slave à l’étranger et il devient membre du comité d’organisation de la section réservée à l’URSS lors d’exposition internationale des Arts de Venise en 1922. La même année, il va à Berlin pour présenter ses œuvres puis à Toronto en 1925. En 1930, Igor Grabar se tourne à nouveau vers la peinture et devient le directeur de l’Institut national des Arts plastiques de Moscou de 1937 à 1943.

Principales œuvres :

Toit couvert de neige (1889)

Dame au chien (1899)

Automne doré (1901)

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.