Henri Le Sidaner

peintre d'origine mauricienne du XIX-XXème siècle, 1862-1939

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Henri Le Sidaner 

Peinture: 5.000-1.000.000€

Dessin: 250-80.000€

Estampe: 50-1.700€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre d’Henri Le Sidaner, nos experts s’en chargent.

Les débuts d’Henri Le Sidaner

Henri-Eugène Le Sidaner est un peintre post-impressionniste né à l’île Maurice le 7 août 1862 et mort à Paris le 16 juillet 1939. En 1870, sa famille s’installe à Dunkerque. Il montre rapidement un don pour le dessin. En 1881, son père, un inspecteur du Lloyd Français, meurt lors d’un naufrage.

Il obtient une bourse et part étudier à Paris en 1882. Il y découvre l’impressionnisme et les œuvres d’Edouard Manet. Formé à l’Ecole des beaux-arts, il entre en 1884 dans l’atelier d’Alexandre Cabanel qui se révélera être pour lui un soutien fidèle.

La même année, il part s’installer dans le nord de la France à Etaples et y restera neuf ans. Sur place, il rencontre d’autres artistes tels qu’Eugène Chigot.

En 1887, il présente des peintures figurant des bergères au Salon des artistes français et se fait nommer officier de l’Académie quatre ans plus tard.

En 1892, il voyage en Italie et en Hollande où il portraiture de jeunes hollandaises. Il s’installe à Paris en 1893 et commence à se lier à diverses personnalités du symbolisme tels que Gabriel Fauré.

Henri Le Sidaner et la peinture intimiste

Il expose dans la galerie Georges Petit en 1895 et se tourne vers une peinture aux effets crépusculaires. Il détruit beaucoup de ses œuvres.

En 1897 sa première exposition personnelle est saluée par la critique. Entre 1898 et 1900 il effectue un séjour à Bruges qui s’avère décisif dans la direction symboliste que prend alors sa peinture.

Au début du siècle, il achète une maison à Gerberoy, petite ville de l’Oise qui déclenche chez lui une production foisonnante. Plus d’une centaine de ses toiles représentent ce thème intimiste. A compter de 1900, ses œuvres abandonnent la figure humaine pour ne montrer que des jardins et des campagnes solitaires, des chaises et des tables attendant le client. Il parvient à exprimer une vision calme à travers l’usage d’une technique post-impressionniste et d’un coloris chromatique raffiné et chaleureux.

Son art prend un tournant plus décoratif au fur et à mesure de ses voyages.

Henri Le Sidaner, un artiste inspirant et renommé

Son esthétique picturale a inspiré Marcel Proust qui évoque à plusieurs reprises le peintre dans son ouvrage « A la recherche du temps perdu ».  

En 1931, la reine Astrid inaugure une rétrospective consacrée à l’artiste à Bruxelles.

Lors d’expositions internationales comme celles de Munich ou de Pittsburgh, Le Sidaner obtient plusieurs distinctions. Il est nommé Président de l’Académie des Beaux-Arts en 1936.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.