Hans Hofmann

peintre d'origine allemande du XXème siècle , 1880-1966

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Hans Hofmann

Peinture : 13.100-6.500.000€

Dessin : 1.700-36.900€

Estampe : 20-5.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Hans Hofmann , nos experts s’en chargent.

Mouvement cubiste.

Hans Hofmann est un peintre germano-américain né le 21 mars 1880 à Weisenbug en Bavière et mort le 17 février 1966 à New-York.

Hans Hofmann travaille tout d’abord pour le gouvernement bavarois pour lequel il a étudié la science et l’ingénierie avant de se tourner exclusivement vers l’art. Hans Hofmann suit des cours à l’école d’art de Munich à partir de 1898 où il étudie le pointillisme et la peinture impressionniste, avant de déménager à Paris en 1904. Il demeure dans la capitale pendant 10 ans et étudie à l’Académie de la Grande Chaumière puis à l’Académie Colarossi. Ces années vont lui permettre de parfaire sa connaissance de l’art moderne européen, notamment en devenant l’élève de Robert Delaunay. Il se lie notamment d’amitié avec les principaux artistes des mouvements cubistes et fauves dont Henri Matisse, George Braque et Pablo Picasso. Il développe alors un style bien distinct qu’il appelle orphisme. Hans Hofmann retourne en Allemagne en 1915 et ouvre une école d’art à Munich. Ces prochaines années seront consacrées à l’enseignement jusqu’en 1936. Il alterne entre Munich et les cours des sessions d’été à l’université de Berkeley en Californie ainsi qu’à la Art Student League de New-York. Il finit par y ouvrir sa propre école et devient le mentor d’Helen Frankenthaler, de Ray Eames et d’Allan Kaprow. Il se remet à peindre à partir de 1937. Parmi ses élèves on retrouve le peintre Robert de Niro, à partir de 1939, mais aussi Anita de Caro, Bill Parker, Lee Krasner, Alfred Jensen et Nela Arias-Misson.

Le « push and pull ».

Resté très proche des autres assistants de Robert Delaunay pendant ses années parisiennes, Hans Hofmann a une excellente connaissance de la peinture française. Il la synthétise d’ailleurs avec sa théorie du « Push and Pull » : la règle du contraste d’intensité, la couleur est considérée dans sa gradation vers sa saturation. Les couleurs associées sont vues comme s’attirant et se repoussant. Hans Hofmann cesse d’enseigner en 1958 et se consacre exclusivement à la peinture jusqu’à son décès en 1966 à l’âge de 76 ans. Son travail est présenté à la Biennale de Venise en 1960 et trois ans plus tard le MOMA de New-York organise l’exposition « Hans Hofmann and His Students » qui permet d’exposer les œuvres des anciens élèves de la Hans Hofmann School of Fine Arts. Il a eu de l’influence sur le développement de l’expressionnisme abstrait car c’est lui qui introduit la troisième dimension dans ses tableaux. Pour Hans Hofmann, peindre a des significations psychologiques : la peinture est un reflet de notre psyché. Dans ses peintures, l’abondance de couleur veut représenter sa personnalité hédoniste. Sa technique de gouttes et de peintures en tourbillon préfigure les travaux de son ami Jackson Pollock. Trois ans avant sa mort, Hans Hofmann fait don de quarante-sept de ses toiles à l’université de Californie à Berkeley ainsi que des fonds destinés à financer la création du musée de l’université pour abriter ses œuvres.

Principales œuvres :

Yellow Table on Green (1936)

The Wind (1944)

The Golden Wall (1961)

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.