Gonzales Coques

peintre flamand du XVIIème siècle, 1614-1684

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artiste Gonzales Coques 

Peinture : 1.400-154.600€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Gonzales Coques, nos experts s’en chargent.

La formation artistique de Gonzales Coques

Surnommé « le petit Van Dyck », Gonzales Coques est un peintre flamand baroque né le 8 décembre 1614 et mort le 18 avril 1684 à Anvers.

Il aurait commencé son apprentissage artistique à l’âge de 12 ans à la Guilde de Saint-Luc en tant qu’élève de Pieter Brueghel le Jeune. David Rijckaert est également cité comme étant son professeur sous un portrait gravé par Johannes Meyssens. Il épouse d’ailleurs la fille de ce maitre en 1643, trois ans après avoir été nommé maitre de la Guilde de Saint-Luc.

Gonzales Coques, l’autre Van Dyck

Des analyses stylistiques de son œuvre ont permis de conclure que Coques avait probablement travaillé pour Van Dyck, leur première période de collaboration ayant sûrement eu lieu entre 1629 et 1632 tandis qu’une seconde prenait place entre 1634 et 1635. La connaissance intime par Coques de certaines compositions anglaises de Van Dyck laisse penser que celui-ci a réalisé un séjour en Angleterre aux côtés du maitre.

En 1671, il devient peintre de la Cour de Juan Domingo de Zuniga de Fonseca, gouverneur des Pays-Bas du sud qui réside à Bruxelles. Il travaille également pour la riche bourgeoisie anversoise. Il jouit en outre du patronage de la cour néerlandaise à La Haye, probablement parce que ses peintures sont dans le style de Van Dyck et comportent des scènes pastorales faisant appel aux goûts courtois de l’époque.

Gonzales Coques, portraitiste et inventeur d’un nouveau genre

Gonzales Conques est principalement connu en tant que peintre de portraits de personnes et de famille qu’il réalise en général à une échelle plus petite que celle usitée à l’époque. Son travail montre l’influence des grands maitres anversois tels que Rubens ou Van Dyck évidemment dont l’influence est la plus prégnante. Il intègre dans ses compositions des motifs vénitiens dans l’architecture ou les draperies comme l’avait déjà fait le peintre anversois.

Il réalise également des peintures de cabinet qualifiées de « sujets de conversation » qui sont surtout des portraits narratifs plutôt que des portraits de genre, ses groupes de personnages se livrant à des activités de plein air ou des représentations musicales. Il est reconnu pour avoir introduit ce nouveau genre de portrait en Flandre.

Malgré sa préférence pour les peintures de petit format, il aurait réalisé pour le Tribunal de La Haye des portraits et des peintures d’histoire de grand format en collaboration avec d’autres peintres. Il s’est également livré au genre de la peinture de galeries qui représente de grandes salles dans lesquelles de nombreuses peintures et autres objets précieux sont exposés dans un cadre élégant.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.