Georgia O’Keeffe

Peintre américaine du XXème siècle , 1887-1986

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Georgia O’Keeffe 

Peinture: 60000-31000000€

Dessin: 3300-3100000€

Estampe: 1000-17000€

Sculpture: 700000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Georgia O’Keeffe, nos experts s’en chargent.

O’Keeffe pionnière de l’abstraction

Georgia O’keeffe naît le 15 novembre 1887 dans l’état du Wisconsin. Elle étudie à l’Art Institute de Chicago de 1905 à 1906 et suit notamment les cours de peinture d’Arthur Wesley Dow largement influencés par Gauguin et qui lui offrent une alternative au réalisme, à l’Art Students League de New York. Ceci influence les premières aquarelles de l’artiste effectuées vers 1915. Elle cherchait un langage visuel personnel à travers lequel elle puisse exprimer ses idées et ses émotions, ce qui aboutit à une série de dessins au fusain représentant une rupture radicale avec la tradition et qui firent d’Okeeffe l’une des tous premiers artistes américains à pratiquer l’abstraction pure. Dans ses aquarelles, les couleurs vives et les formes simples qu’elle emploie attirent le photographe Alfred Stieglitz qui lui permet, en 1916, d’exposer dans sa célèbre galerie « 291 » ou l’avant garde New-yorkaise avait pour habitude de se retrouver. Les deux artistes se marient en 1924 et O’keeffe devient la muse du photographe puisqu’elle apparaît, jusqu’à la mort de son compagnon en 1946, sur plus de cinq cent photographies.

Des fleurs, de grattes ciels et le désert.

Georgia adopte un style abstrait puis revient à la figuration dans deux séries importantes de fleurs et de gratte ciels : NewYork night (1929). Ses motifs floraux son représentés en très gros plan, ils remplissent toute la surface de la toile et retranscrive la bidimentionnalité. Souvent dans ses représentations, le motif est détaché de son contexte. En 1929, l’artiste se rend régulièrement au Nouveau Mexique et s’y installe définitivement en 1949. Il y peint des versions simplifiées au maximum d’objets qui compose le désert tel que des rochers, des ossements (Pelvis with moon, 1943) ou encore des croix, (Black cross, 1929). Ses peintures réalisées au Nouveau Mexique coïncident avec l’intérêt grandissant des scènes locales réalisées par les modernistes américains recherchant une vue différente de l’Amérique. Les simplifications qu’elle opèrent dans sa représentation du paysage de cette région traduisent un attachement très fort à ce milieu désertique.

A partir des années 1950, l’artiste commence a voyager partout dans le monde. Ses peintures retranscrivent le spectacle qu’elle perçoit à chacune de ses découvertes, comme les montagnes du Perou ou encore le mont Fuji au Japon.

O’keeffe réalise son autobiographie en 1976 et contribue à la réalisation d’un long métrage sur sa vie et sa pratique artistique. Elle meurt le 6 mars 1986 à Sante Fe.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.