Georges Valmier

peintre français du XXème siècle , 1885-1937

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artiste Georges Valmier 

Peinture : 11.000-479.200€

Dessin : 120-30.000€

Estampe : 80-1.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Georges Valmier, nos experts s’en chargent.

Les débuts de Georges Valmier

Georges Valmier est un artiste peintre français né en 1885. Sa carrière artistique englobe les grands courants de la peinture moderne occidentale, de l’impressionnisme à l’abstraction qu’il pratique à partir de 1921. Il réalise toutes sortes d’œuvres d’art : pour le théâtre et les ballets avec des costumes ainsi que des décors, puis des maquettes de tissus, des tapis et plusieurs autres genres d’objets. Concernant la peinture, il ne réalise que peu d’huiles mais beaucoup de gouaches, qui sont souvent préparatoires à ses oeuvres. Ces gouaches sont pourtant l’aboutissement de son œuvre globale, malheureusement écourtée par le décès soudain de l’artiste à l’âge de 52 ans. Certaines sont de véritables chefs-d’œuvre, témoignant d’une appétence pour la couleur et sont d’une remarquable inventivité dans l’utilisation des formes.

Artiste plasticien et musicien

En plus de pratiquer avec brio les arts plastiques, Valmier était également musicien. Il chantait pour de prestigieux endroits lors de grands concerts, s’attaquant à la pointe du répertoire classique avec Fauré, Ravel, Debussy ou encore Satie. Il influence même de manière décisive la carrière du compositeur français André Jolivet. De fait, il naît dans la ville d’Angoulême et vit la majeure partie de son enfance à Montmartre où sa famille emménage en 1890. Cette dernière, passionnée par les arts, transmet l’amour de la musique et de la peinture au jeune Valmier.

Le parcours de Georges Valmier

Il effectue son service en 1904 pendant un an et découvre à son retour le travail de Cézanne à l’occasion de sa rétrospective organisée au Salon d’Automne en 1907. Il intègre l’école des Beaux Arts au sein de laquelle il étudie jusqu’en 1909 sous l’enseignement du peintre et illustrateur Luc-Olivier Merson. Marié à Félicité Pessina, il donne naissance à sa fille Marthe en 1912. Lorsque la première Guerre Mondiale éclate, Valmier est mobilisé et affecté dans la ville de Toul où il fait la rencontre de l’artiste et philosophe Albert Gleizes. Lorsqu’il retourne à Montmartre en 1918, il fait la connaissance du marchand d’art et éditeur Léonce Rosenberg. Ce dernier participe à la diffusion de son travail et le garde sous son aile pendant une longue période, lui organisant ainsi une exposition personnelle dans sa propre galerie, « L’effort Moderne », en 1921. Valmier publie également ses écrits dans le bulletin de la galerie jusqu’en 1927 et Rosenberg va jusqu’à lui faire réaliser le décor de sa salle à manger dans l’appartement regroupant ses collections d’œuvres d’art. Devenu définitivement abstrait dans les années 1930, Valmier participe à la création du prestigieux groupe Abstraction-Création notamment composé de Jean Arp et Kupka. Il meurt d’une maladie en mars 1937 à Montmartre.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.