Georges Seurat

peintre français du XIXème siècle , 1859-1891

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Georges Seurat

Peinture: 130000-25200000€

Dessin: 2000-9000000€

Estampe: 30-28000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Georges Seurat, nos experts s’en chargent.

Formation et premières œuvres de Georges Seurat

Georges Seurat est un peintre et dessinateur français né le 2 décembre 1859 et mort le 29 mars 1891 à Paris. Il est l’inventeur de la technique du divisionniste, dit pointillisme.il est l’un des quatre grands peintres du postimpressionnisme avec Cézanne, Van Gogh et Gauguin.

Né dans une famille bourgeoise, Georges Seurat apprend les bases de la peinture auprès de son oncle, marchand de toile. Il commence à dessiner très jeune et suit des cours à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1876 et entre dans la section peinture un an plus tard. Ses travaux ne sont pas exceptionnels et ne se font pas remarqués mais il se révèle être un dessinateur brillant. En 1979, il fait son service militaire à Brest et crée pendant cette année des esquisses de bateaux, de la mer et de la plage. Il commence à peindre en 1882 et travaille sur la maitrise du blanc et du noir.

Georges Seurat invente la technique du pointillisme et termine en 1884 Une baignade à Asnières  qu’il propose à la quatrième exposition des impressionnistes mais qui est refusée. Le peintre expose sa peinture au premier Salon des artistes indépendants en compagnie de Paul Signac, Camille Pissarro et Maximilien Luce. Le critique Félix Fénéon soutient Georges Seurat et ses travaux et il est le premier a nommé la nouvelle école du néo-impressionnisme dans la revue belge L’Art Moderne en 1887.

Fin de l’impressionnisme.

Georges Seurat présente Un dimanche après-midi à l’île de la Jatte à la huitième et dernière exposition des impressionnistes où il se rend avec Paul Signac. Leur présence, imposée par Pissarro, fait des mécontents parmi les peintres Monet, Sisley et Caillebotte qui ne veulent pas exposés auprès de peintres non impressionnistes comme Gauguin, Seurat et Signac.

Georges Seurat vit et travaille à Gravelines (dans les Hauts-de-France) pendant l’été  1890 et peint quatre toiles de marines ainsi que quelques dessins et croquis. Il rentre à Paris et commence à travailler sur son projet du tableau Le Cirque à présenter au huitième Salon des indépendants. Il meurt pendant l’exposition, à 31 ans, en raison d’une diphtérie. Sa famille demande à Fénéon, Signac et Luce de procéder à l’inventaire de l’atelier du défunt. Dix ans après sa mort, Fénéon, Signac et une élève de Seurat, Lucie Couturier organisent une grande exposition pour vendre les œuvres de Georges Seurat. Plus de 300 toiles sont vendues et ses trois plus importantes œuvres sont achetées par ses amis : La Grande Jatte pour Couturier, Le Cirque pour Signac et La Baignade pour Fénéon. Camille Pissarro achète une dizaine de dessins pour le musée du Luxembourg.

Un dessin de Seurat a été vendu pour la somme de 4,99 millions d’euros chez Sotheby’s à Paris en décembre 2008. Au divan japonais est un dessin au crayon et à la gouache.

Principales œuvres

Les Poseuses 1886-1888

La Parade 1887-1888

Le Chahut 1890

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.