Félix Vallotton

peintre d'origine suisse du XIX-XXème siècle, 1865-1925

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Félix Vallotton 

Peinture: 53.700-2.700.000€

Dessin: 190-35.700€

Sculpture: 15.300-33.000€

Estampe: 50-57.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Félix Vallotton, nos experts s’en chargent.

La formation de Félix Vallotton

Félix Vallotton est né en Suisse à Lausanne le 18 décembre 1865 et mort à Paris le 29 décembre 1925. Après des études en Suisse où il montre un goût précoce pour la peinture et les arts en général, il entre à l’Académie Julian lorsqu’il a 17 ans.

En 1883, il est reçu quatrième à l’Ecole des Beaux-Arts. Il se fait remarquer par certains de ses professeurs tels que les peintres Jules Lefevre et Gustave Boulanger.

Il s’écarte rapidement de la peinture académique ce qui est visible dans ses portraits, un thème qu’il affectionne particulièrement. En 1888 il quitte l’Académie Julian. Il retourne régulièrement en Suisse et représente les paysages et les ports de son pays natal.

Félix Vallotton, un artiste multiple

En 1891 il est à Paris et s’adonne à la gravure sur bois. Il présente ses créations au Salon des Indépendants ce qui lui permet d’être admis dans le groupe des Nabis dans lequel figurent des personnalités telles que Sérusier, Vuillard ou encore Bonnard. Ses gravures sont saluées par la critique. Il illustre également des revues.

A partir de 1893, son activité s’intensifie et sa peinture abandonne le style descriptif qui était le sien pour se diriger vers un style plus synthétique. Il s’essaie par ailleurs au dessin de mode et rédige des articles pour des revues comme « Le Courrier Français ». Son activité est extrêmement diversifiée.

Il continue d’exposer avec les Nabis notamment à la Galerie Vuillard en 1897. A compter de 1898, il commence une série d’intérieurs. En 1900 il est naturalisé français. L’année suivante, il voyage dans le midi de la France et présente des vues de Marseille et de Nice au Salon des Indépendants.

La consécration de Félix Vallotton

En 1902, il découvre la Normandie et la Bretagne. Lors de son exposition à la Sécession de Vienne où il présente plusieurs toiles, il est applaudi par Gustav Klimt et Hodler. En 1908 quelques un de ses tableaux sont achetés par le collectionneur Arthur Hahnloser qui participe à diffuser son œuvre en Suisse.

En 1909 il participe auprès de Vuillard, Bonnard, Denis et Roussel à la fondation de l’Académie Ranson où enseigneront des artistes nabis. A Zurich une exposition lui est totalement consacrée suivie peu de temps après par une autre qui se tient à Paris à la Galerie Druet. Eugène Druet devient d’ailleurs son marchand attitré.

En 1914, son frère Paul Vallotton ouvre une galerie à Lausanne où il met Félix à l’honneur en lui consacrant une exposition. La guerre lui inspire plusieurs de ses tableaux. Il continue de voyager et de représenter des paysages et des scènes d’intérieur. Gagné par la maladie, il meurt des suites d’une intervention médicale.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.