Félix & Adrien Nadar

photographes français du XIX-XXème siècle

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation des artistes Félix et Adrien Nadar

Photographie : 3.500-337.900€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Félix et Adrien Nadar, nos experts s’en chargent.

Les débuts de Félix et Adrien Nadar

Félix Tournachon dit « Nadar » nait le 5 ou 6 avril 1820 et meurt le 20 mars à Paris. Adrien Tournachon, dit « Nadar jeune » est son demi-frère. Il voit également le jour à Paris le 25 août 1925 et meurt dans la même ville le 24 janvier 1903. Leur père, Victor Tournachon débute son activité de libraire à Lyon puis s’installera à Paris comme éditeur. Il meurt à Lyon en 1937.

Félix commence des études de médecine à Lyon rapidement interrompues par la mort de son père. Devant subvenir aux besoins de sa famille, il fait des petits travaux dans différentes maisons de presse parisiennes, exécute des caricatures et fonde à 19 ans la revue « Le livre d’or » pour laquelle des grandes figures tels que Balzac ou Dumas collaborent. Celle-ci ne dure qu’un temps.

Adrien rejoint son frère à Paris lorsqu’il a 20 ans. Félix l’introduit dans le milieu éclairé qu’il côtoie et lui trouve des travaux de dessin ainsi qu’une entrée dans l’atelier du peintre néo-classique François-Edouard Picot.

Félix, Adrien Nadar et la photographie

Les deux frères s’intéressent à la photographie et Adrien ne tarde pas à ouvrir sa boutique Boulevard des Capucines avant de s’associer avec Félix qui avait ouvert la sienne rue Saint-Lazare. Leur collaboration se termine en 1855, date à laquelle le jeune frère s’associe avec deux musiciens pour ouvrir un studio. Seulement, Adrien continue de signer ses photographies du même pseudonyme, « Nadar », que son frère qui lui fait un procès qu’il remporte en 1857. Dorénavant, seul Félix a le droit d’user de ce nom.

Alors qu’Adrien considère davantage l’aspect esthétique de ses photographies, l’intérêt de Félix est plus centré vers la relation qu’il entretient avec le modèle. Ils réalisent ainsi les portraits des plus grandes personnalités de l’époque comme celui de Charles Baudelaire, des frères Goncourt, d’Alexandre Dumas, de Sarah Bernhardt, ou de George Sand.

Félix et Adrien Nadar, les curieux

Félix se passionne pour tout ce qui est nouveautés techniques et se lance dans l’aventure des ballons. Il réalise ainsi la première photographie aérienne à bord d’un ballon en 1858 grâce à l’aide des frères Godard. Cinq ans plus tard, il se fait construire un gigantesque ballon de 40m de haut qu’il nomme Le Géant et au bord duquel il fera plusieurs expéditions.

De son côté, Adrien dépose plusieurs brevets comme celui pour « un appareil propre à distribuer les cartes » en 1855, ou encore pour le « contrôleur vérificateur », une machine qui permet aux compagnies de voitures publiques de voir le compte exact de leurs gains quotidiens.

D’octobre 2018 à février 2019, la BnF a consacré une exposition aux Nadar intitulée « Les Nadar, une légende photographique » en mettant en avant les caractéristiques de cette aventure de la photographie et en interrogeant les relations qu’entretenaient Adrien, Félix et son fils Paul, également photographe.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.