Empereur Huizong

peintre chinois du XIIème siècle, 1082-1135

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste l’Empereur Huizong

Dessin: 650-17000000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Dong Yuan, nos experts s’en chargent.

Destin tragique et passion de l’art.

L’empereur Huizong est le huitième empereur de la dynastie Song en Chine. Il est né le 2 novembre 1082 et mort entre 1135 et 1137. Il gouverne de 1100 à 1126 mais est aussi une personnalité importante dans l’histoire de l’art chinois.

Onzième fils de l’empereur Shenzong, le jeune Huizong n’a aucune chance de prendre la place de son père et en profite pour se consacrer à ses passions : les arts et la taoïsme. Pourtant, il hérite du trône à l’âge de 18 ans. Mais en 1125, la Chine du Nord est envahie par les Jürchen, peuple de Mandchourie. Quand la capitale de l’époque, Bianjing, est prise, l’empereur Huizong est fait prisonnier et est emmené en Mandchourie où il meurt, sans date précise entre 1135 et 1137. Les Jürchen fondent alors la dynastie des Jin dont la capitale est Pékin.

L’empereur Huizong associe la calligraphie, la peinture et la poésie dans ses œuvres, ces cette technique s’appelle la combinaison des Trois Perfections, qui connaît un énorme succès et sera une emblème de l’art chinois. L’empereur Shenzong étant un grand mécène, Huizong a apprit à aimer les arts dès son enfance grâce à son père. Il a comme maître deux peintres chinois reconnus : Li Wei et Wang.

Un grand projet pour l’art chinois.

Sous le règne de l’empereur Huizong, de nombreuses œuvres ont fait sensation et on définit l’art chinois pendant ce siècle. Principalement la culture du Shanshui, qui représente des paysages non urbains accompagnés de calligraphie. Même s’il soutient des artistes aux œuvres monumentales comme Voyageurs entre monts et torrents de Fan Kuan et Début de printemps de Guo Xi, l’empereur Huizong privilégie les œuvres plus discrètes dont il s’inspire lui-même pour ses fleurs et ses oiseaux. Comme le veut la tradition, Huizong recopie quasiment à l’identique les peintures Tang qui le passionne.

L’empereur Huizong veut élever la peinture au même rang que la calligraphie et la poésie, étant lui-même un peintre, calligraphe et poète accompli, tout comme d’autres membre de la famille impériale. Huizong demande plusieurs choses à la peinture chinoise, dont le réalisme des petits animaux, de la végétation et des roches. Il souhaite aussi que les peintres aient une connaissance approfondie de la peinture passée mais aussi la réalisation d’une idée poétique, dit shiyi en chinois. Lui-même possède une impressionnante collection de calligraphies et de peintures, une des collections les plus grandes constituées, ainsi que le catalogue Xuan, un document qui retrace l’histoire de la peinture chinoise.

En juin 2009, une célèbre peinture de Huizong Le croquis des oiseaux précieux s’est vendue pour la somme de 55 millions de yuans à Beijin

Principales œuvres de l’Empereur Huizong

En écoutant le Qin (encre et couleurs sur soie)

Pigeon sur un pêcher (encre et couleurs sur soie 1107 ou 1108)

Femme de la cour en train de préparer la soie (copie d’un original Tang de Zhang Xuan)

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.