Emile Gallé

Verrier, décorateur français de la fin du XIX-XXème siècle , 1846-1904

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Emile Gallé

Objet: 250-7500€

Mobilier: 310-7000€

Luminaire: 300-3400€

Sculpture: 550-2700 €

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre d’Emile Gallé, nos experts s’en chargent.

Artiste verrier Emile Gallé

Né et mort à Nancy (France) les 4 mai 1846 et 23 septembre 1904, Emile Gallé est l’une des plus grandes figures des arts appliqués et de l’Art nouveau. Ce céramiste, ébéniste et verrier français, au parcours éclectique, est le fils de l’artiste peintre spécialiste de l’art de l’email, Charles Gallé. Après ses études secondaires (à Nancy), il apprend les métiers de la verrerie à Meisenthal ainsi que la céramique et la Faïencerie à Saint-Clément. Après 4 années passées en Allemagne, où il apprend la chimie du verre, il revient en France en 1870 et compose avec Victor Prouvé un service de vaisselles rustiques. Notre artiste s’engage volontairement dans l’armée et participe à la guerre franco-allemande. En 1871, il part pour Londres et travaille au musée de Kensington et aux jardins botaniques royaux de Kew. En 1877, le nancéen s’installe définitivement dans sa ville et s’attèle à l’étude des cristaux anciens et à la production des œuvres qui imitent la nature (reflets, stries, ombres, marbrures). Il pérennise les travaux de son père et se consacre véritablement au modelage du verre dans la production d’œuvres. Avec l’aide d’artistes artisanaux, il construit des ateliers d’ébénisterie de verrerie et de faïencerie et ouvre plusieurs comptoirs d’expositions de ses œuvres, qui rendent possible une estimation Emile Gallé pâte de verre.

Les influences du maître verrier Emile Gallé

Emile Gallé a tout d’abord été influencé par les travaux de son père. D’ailleurs, il reprend la manufacture de verre et de céramique de ce dernier en 1877. L’art des émaux est donc au centre de son travail. Il a également été influencé par l’art oriental à travers diverses figures de son temps : l’art japonais d’Eugène Rousseau et les travaux de Philippe-Joseph Brocard, notamment sur les vases de verre en matériaux chinois, ce qui l’a fortement inspiré. Considéré en son temps comme le plus étonnant des artistes verriers, son style s’est peaufiné grâce au mouvement Art Nouveau, dont il a contribué au rayonnement. Les occasions d’enrichir ses créations ne manquant guère. Il va, à l’occasion de l ’Exposition Internationale de Paris en 1878, être fasciné par le travail de certains de ses contemporains.

Les œuvres du céramiste

Les céramiques, bijoux, meubles, lampes, vases et autres œuvres de verre d’Emile Gallé sont généralement fabriquées en deux ou trois couches de verre moulé et gravé, ses objets sont très populaires dans le monde. Ses œuvres représentent des paysages, des fleurs, des paillons, des cerisiers et les petits oiseaux du feuillage. Les œuvres d’art de l’homme à la signature étoile sont recherchées par les collectionneurs du monde et se vendent souvent très chers. Les plus connus, sont la « Soupière en faïence de Raon-l’Etape » (musée pierre-Noel) et la « Faïence anthropomorphe » (musée d’Orsay), la « Flambe d’eau », vendue à Paris en 2008 pour la somme de 182170 euros et le Rhododendron (une lampe de 1925), vendue à New York pour 140404 € en 2007. Sur le plan de l’estimation, le prix des vases Gallé oscillent entre 15000 et 3000000 € et le prix des lampes peut se négocier entre 5000 et 10000 €.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.