David Park

peintre américain du XXème siècle, 1911-1960

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste David Park

Peinture: 5.200-850.000€

Dessin: 500-26.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de David Park, nos experts s’en chargent.

Park et l’art figuratif

David Park est un peintre américain né en mars 1911, pionnier de l’école de San Francisco pendant les 1950. Après la seconde guerre mondiale, il fait partie des jeunes gens qui intègrent le San Francisco Art Institute, bien que cet établissement se nomme encore à l’époque California School of Fine Arts. Park réussit à faire renaître une appétence pour l’art figuratif. En effet, l’artiste expérimentait à l’époque ses représentation a partir de motifs abstraits qu’il travaillait en fonction de leurs couleurs, leurs formes, leurs lignes…

L’école de San Francisco

C’est avec Elmer Bischoff et Richard Diebenkorn, tous deux peintres se situant dans la même mouvance, que Park va rompre avec les codes picturaux qui dominaient la peinture de son époque. Il est aidé dans cette démarche par l’un des enseignant de l’Institut, Clyfford Still, et créent ensemble les base de ce qui devient plus tard la célèbre école de San Francisco. Le travail qu’il fournissent lors de cette période impacte les artistes qui viennent rejoindre le mouvement plus tardivement, comme Joan Brown, Nathan Oliveira ou encore Paul John Wonner.

L’œuvre avant l’homme

On peut dire que Park et ses compagnons ont commencé a peindre dans un style qui se rapproche de l’objectivité quant a la représentation de la réalité, contrairement à l’expressionnisme. En effet, il passe d’une représentation structurelle de l’espace grâce au travail de la forme à une interprétation et une représentation du monde qui l’entour se basant sur des expérimentations avec la couleur, les textures, la température… Cependant, Park réalise que la peinture abstraite, de part le succès qu’elle détient aux États-Unis dans les années 1950 par des figures artistiques telle que Jackson Pollock et Clément Greenberg, focalise davantage l’attention sur la figure de l’artiste plus que sur son œuvre graphique. Park décide alors de se concentrer sur le monde qui l’entour et d’entamer à travers sa peinture un dialogue avec la nature : « Je crois que nous vivons une époque qui privilégie le besoin de nouveauté, de promouvoir des concepts. » Il se lance donc dans la peinture figurative pendant toute la durée des années 1950, décénie durant laquelle il apprend également qu’il est atteint d’un cancer.

De l’huile à l’aquarelle

Park effectue ses toiles essentiellement à partir de ses souvenirs, il commence par peindre ce qu’il aperçoit comme par exemple des enfants qui jouent, des musiciens ou encore ses amis. Il réalise par la suite des nus plus travaillés représentant des motifs classiques tel que des baigneuses, mais avec un style monumental. Par la suite, son cancer l’affaiblit au point ou peindre avec de la peinture à l’huile devient impossible. Il termine sa production à l’aquarelle jusqu’à sa mort en 1960.

Le Whitney Museum Art de New York organisera en 1988 une rétrospective de son œuvre.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.