Cildo Meireles

sculpteur et peintre brésilien du XXème siècle, 1948

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, prix et estimation de l’artiste Cildo Meireles

Sculpture : 1.100-38.200€

Peinture :  660-173.700€

Dessin : 1.800-65.600€

Estampe : 350-2.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Cildo Meireles, nos experts s’en chargent.

Cildo Meireles, un artiste engagé

Cildo Meireles est un artiste plasticien sculpteur brésilien né en 1948. Il devint célèbre, grâce, notamment à ses installations situées politiquement en opposition à l’oppression politique du gouvernement brésilien. Il travail régulièrement sur de grands formats de même qu’il sollicite bien souvent l’interaction avec le spectateur. Né à Rio de Janeiro, son père travaillait pour la Fondation Nationale des Indigènes qui avait en charge la protections des populations autochtones et de la forêt amazonienne. Tout cela le fit voyager dans plusieurs régions rurales du Brésil avec sa famille. Suite à ces voyages, Meireles entre en contacte avec les croyances Tupis – amérindiens autochtones des côtes brésiliennes assimilés au colons – et finit par y adhérer.

De l’art de détourner les systèmes

Il étudie dans un premier temps à la District Fédéral Cultural Fondation de Brasilia en 1963 sous la houlette du céramiste et peintre péruvien Felix Barrenechea. Il déménage quatre ans plus tard pour étudier à l’école national des beaux arts à Rio de Janeiro.

Meireles décide de s’engager politiquement en 1964 en raison d’un coup d’état. Étant ainsi une figure dissidente au Brésil, il créer un système d’art politique lui permettant de contourner la censure tout en visant dans ses créations une large audience. Il imprime ainsi des messages sur des objets massivement diffusés et peu évident à détruire, comme les billets de banques ou bien des bouteilles de Coca Cola. Il poursuit ce travail pendant six ans, jusqu’en 1976. Dans le même esprit, Il créer de 1974 à 1978 de parfaites imitations de billets et de pièces de monnaies brésiliennes mais accorde une valeur nulle à cette argent, les billets et pièces ayant une valeur de zéro dollar.

Reconnaissance institutionnelle de Meireles et de l’art contemporain brésilien

Il est également l’un des fondateurs en, 1969 de l’Unité expérimentale du musée d’art moderne de Rio de Janeiro. Six ans plus tard en 1975, il dirige la revue artistique Malasartes.

Il remporte également des prix et se voit être récompensé en 2008 du prix d’arts plastiques Velazques que lui décerne le ministère de la culture espagnole.

Meireles habite et travaille toujours dans la ville de Rio de Janeiro. Au cour de sa carrière, il aura également bénéficié de plusieurs expositions majeures, comme sa rétrospective de 1999 au New Museum of Contemporary art de New York, mais également au musée d’art moderne de Rio de Janeiro ainsi qu’au musée d’art moderne de Sao Paulo. Il est également le premier artiste brésilien qui ait eu une rétrospective à la Tate Modern en 2008.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.