Boris Kustodiev

peintre russe du XXème siècle, 1978-1927

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Boris Kustodiev

Peinture: 13000-4000000€

Dessin: 1800-280000€

Estampe: 150-8800€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Boris Kustodiev, nos experts s’en chargent.

Formation et collaboration.

Boris Kustodiev est un peintre et décorateur de scènes de théâtre russe. Il est né le 7 mars 1878 à Astrakhan et est mort le 28  mai 1927 à Leningrad.

De 1893 à 1896 Boris Kustodiev étudie la théologie dans un séminaire mais suit des cours d’art auprès de Pavel Vlassov. Suite à ces cours, il devient assistant dans l’atelier d’Ilia Repine à l’Académie impériale des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg de 1896 à 1903. Boris Kustodiev en profite pour prendre des cours de sculpture avec Dimitri Stelletsky.

Il assiste Repine lorsque le gouvernement demande à celui-ci de peindre une toile représentant la Session protocolaire de Conseil d Etat pour marquer son centenaire le 7 mai 1901. C’est le jeune apprenti qui réalise le coté droit de l’œuvre.

L’Académie impériale des arts lui offre une bourse grâce à laquelle Boris Kustodiev visite la France et devient l’assistant de René Menard dans son atelier privé en 1904. Il visite ensuite l’Espagne l’Italie l’Autriche et l’Allemagne jusqu’en 1909. Durant cette période de voyage, il peint beaucoup de portraits et d’autres œuvres, pourtant sa Russie natale lui manque.

Reconnaissance et handicap.

A partir de 1905, Boris Kustodiev s’intéresse à l’illustration de livres. Il dessine les couvertures de grands noms de la littérature russe comme Gogol, Lermontov et Tolstoï.

Il est élu à l’Académie impériale des Beaux-Arts en 1909 et continue à travailler de manière intensive mais une tuberculose l’oblige à passer une année en Suisse. En 1910, suite à la Révolution russe de 1905, Boris Kustodiev rejoint les membres du Mir Iskousstva (monde de l’art), un groupe d’artistes russes innovants avec lequel il expose ses œuvres.

Boris Kustodiev devient paraplégique en 1916 et écrit : «maintenant ma chambre est mon monde entier ». Malgré sa souffrance physique, ses peintures restent pleines de couleurs et rendent l impression d une vie heureuse et sans douleurs.

En 1918, il finit La femme du marchand, qui devient la toile la plus connue de Boris Kustodiev.

Avant la Révolution russe de 1917,  le peintre revient à son amour de l’illustration, en travaillant sur des œuvres de Nekrassov et sur les contes de Leskov. Boris Kustodiev manifeste un grand intérêt pour la réalisation de décors de théâtre : il crée les décors pour Cœur Ardent d’Alexandre Ostrovski en 1911 ainsi que les décors et les costumes pour La Mort de Pazoukhine en 1913, représentée au Théâtre d’art de Moscou.

Il peint Le Bolchevik, une des premieres peintures représentant la révolution bolchevique.

Principales œuvres

In the Bois de Boulogne (1909)

Tsar Nicolas II (1915)

Portrait of Chaliapin (1922)

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.