Alfons Walde

peintre australien du XXème siècle , 1891-1958

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix de l’artiste Alfons Walde

Peinture: 9.000-610.000€

Dessin: 2.500-55.000€

Estampe: 190-20.000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre d’Alfons Walde, nos experts s’en chargent.

La jeunesse d’Alfons Walde

Alfons Walde est un artiste et un architecte autrichien né le 8 février 1891 à Oberndorf et mort le 11 décembre 1958 à Kitzbühel. Il réalise ses premières aquarelles et tempera lors de ses journées d’école.  

De 1910 à 1914, il étudie l’architecture à l’Université de Technologie de Vienne en même temps qu’il continue de se former à la peinture.

Alfons Walde et le milieu artistique viennois

Dans cette métropole du Danube, il baigne dans un cercle artistique qui inclue Egon Schiele et Gustav Klimt. Il est très influencé par le travail du peintre réaliste Ferdinand Hodler. Il trouve également en l’architecte Robert Orley un important soutient qui lui rend la scène artistique viennoise accessible.

En 1911, Walde tient sa première exposition à Innsbrück. En 1913, il présente quatre peintures agricoles à la prestigieuse exposition de la Sécession Viennoise dans lesquelles les techniques de tempera et d’impasto sont utilisées. De 1914 à 1917, il participe activement à la première guerre mondiale en tant que Protection Impériale Tyrolienne dans les hautes montagnes.

Puis il se consacre exclusivement à la peinture et participe encore une fois à l’exposition de la Sécession Viennoise ainsi qu’à une exposition de la Maison des artistes de Vienne durant les années 1920.

En 1924, il reçoit le premier et second prix lors de la compétition de « L’image d’hiver » et prend part à la Biennale romaine de Rome en 1925. Walde s’illustre en tant qu’artiste graphique et commence à partir de 1926 à dessiner des affiches.

Alfons Walde et la peinture de paysages

Aux alentours de 1928, Walde finit par trouver son propre style inspiré des montagnes de son pays d’origine. En effet, il représente les paysages du Tyrol, en particulier les paysages hivernaux, ainsi que son peuple robuste, le tout dans des colorations pastels.

Une de ses peintures les plus célèbres intitulée Bergweiler qu’il réalise en 1935 représente une station peuplée de personnages dans des tons vifs, colorés et contrastés.

Tout au long de sa vie, ce thème des montagnes reste son sujet de prédilection. Il représente toutes les activités qui peuvent s’y passer comme le ski ce qui est visible dans son tableau intitulé Ascension des skieurs qu’il peint en 1931 où l’on peut admirer un paysage neigeux grandiose et un ciel bleu dans lequel se déplacent des skieurs en tee-shirt.  

A la fin des années 1930, la Gestapo pénètre dans sa maison à plusieurs reprises avant de le jeter en prison durant deux mois pour diffamation.

Dans les années 1940, il a des projets architecturaux comme celui de redessiner l’hôtel d’une station de ski et une nouvelle école. A la fin de sa vie, il se tourne vers la représentation de nue, de fleurs et de motifs sportifs.

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.