Alexander Calder

sculpteur et peintre américain du XXème siècle, 1898-1976

Vous avez des questions ?

Direct estimations

01 82 28 48 40

Côte, estimation et prix d’Alexander Calder

Sculpture : 22000-800000€

Tapisserie: 4000-50000€

Tableau: 14000-85000€

Estampe: 300-1000€

Si vous souhaitez faire estimer une œuvre de Calder, nos experts s’en chargent.

Une âme de créateur

Alexander Calder est sculpteur et peintre américain né le 22 juillet 1898 à Lawnton en Pennsylvanie et décédé le 11 novembre 1976 à New York. Issu d’une famille d’artistes, il est célèbre pour ses mobiles et ses stabiles. Étant prédisposé à la création artistique dès son plus jeune âge, ses parents lui installent un atelier dans leur maison.

Calder va suivre des études de mécaniques au Stevens Institute technology dans le New Jersey puis à l’Art Student league of New York.

Il va travailler comme illustrateur d’évènements sportifs pour le journal “National Gazette Police”. En 1926, Calder arrive à Paris où il va suivre des cours de dessins à l’Académie de la Grande Chaumière. Il va travailler pour un créateur de jouets articulés produits en série. Passionné par le spectacle grand public, il va créer le “Cirque Calder” comprenant un ensemble de deux cents personnages fabriqués à base de fil de fer et de chiffons. Cet ensemble lui sert pour faire une performance de deux heures et il va l’exporter dans plusieurs pays d’Europe.

La naissance des mobiles et des stabiles

Calder va côtoyer les avant-gardes parisiens tels que Jean Cocteau, Man Ray, Fernand Léger, Le Corbusier, Theo Van Doesburg mais il va surtout être influencer par Piet Mondrian.

Dans les années 30, les premiers Mobiles, formes de sculptures abstraites baptisés ainsi par Marcel Duchamp. L’expression Stabile a été trouvée par Jean Arp. En 1938, Calder va présenter ses créations pendant quinze minutes. Calder va s’inspirer de ses mobiles pour réaliser de nombreuses gouaches, le mouvement reste au cœur de chacune de ses œuvres. 

Au cours de la seconde guerre, Calder va utiliser d’autres matériaux comme le bois, le plâtre ou matériaux recyclés à cause de la pénurie de métal. En 1952, il va remporté le grand prix de la Biennale de Venise. Il va installer son atelier dans le sud de Tours. Il va d’ailleurs offrir des petits dessins et des mobiles aux personnes qu’il côtoie.

En 1958, il va créer un mobile monumental pour l’UNESCO pour le siège parisien.

Dans les années 60, il va faire travailler plusieurs ateliers pour fabriquer ses mobiles et ses stabiles dont les entreprise Biemont situé à tours. Les Trois disques a été réalisé à l’occasion de l’exposition universelle de Montréal en 1967. La naissance de ses œuvres passe par la réalisation de maquette. C’est dans les années 60, qu’il va se découvrir une passion pour la tapisserie, il va réaliser quelques cartons à motif abstrait pour la tapisserie d’Aubusson. 

En 1971, Calder va collaborer avec Prévert pour la réalisation d’eaux fortes pour l’ouvrage “Fêtes”. Il va collaborer avec Hervé Poulain afin de personnaliser une BMW courant sur la course des 24h du Mans. 

Calder va décéder d’une crise cardiaque lors d’une rétrospective de son œuvres à la Whitney Museum of American art of New York à l’âge de 78 ans. Notons qu’une bonne partie de sa production se trouve en France. 

 

Les artistes qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Suivez toute l’actualité de Direct Estimation en vous abonnant à notre newsletter, et recevez chaque fois toutes les nouvelles de notre activité.